20 Μαρτίου: Διεθνής Ημέρα της Γαλλοφωνίας

20 Μαρτίου: Διεθνής Ημέρα Γαλλοφωνίας
Η Ελλάδα μέλος της Γαλλοφωνίας από το 2004
Με τη συμμετοχή μας στη Γαλλοφωνία στηρίζουμε την πολυγλωσσία και μέσω αυτής την ελληνική γλώσσα

Κυριακή, 29 Νοεμβρίου 2015

31 πράγματα που ίσως δεν γνωρίζετε για τον Καναδά / 31 choses que vous ignorez peut-être sur le Canada

31 choses que vous ignorez peut-être sur le Canada

Par Laurence Pivot et Marie Cousin, publié le

Le Canada entier est une géographie, dit-on. Mais pas seulement. Le voici passé à la moulinette des chiffres. Etonnant!
Le Canada entier est une géographie, dit-on. Mais pas seulement. Le voici passé à la moulinette des chiffres. Etonnant!
Reuters/Eric Miller

Les Canadiens ont célébré leur fête nationale le 1er juillet en accrochant aux fenêtres leur fameux drapeau orné d'une feuille d'érable. Mais à part ce célèbre symbole, que connaissez-vous d'autre sur ce vaste pays? La réponse en quelques chiffres étonnants. 

 

9 984 670 km2

C'est la superficie du Canada, deuxième plus grand pays au monde après la Russie. Au XVIe siècle, l'explorateur Jacques Cartier utilise le mot iroquois kanata, qui signifie "village" ou "terre", pour désigner le territoire qu'il vient de découvrir. Dès 1545, soit onze ans après le premier voyage de Cartier, des livres et des cartes européennes mentionnent le Canada. Située le long du fleuve Saint-Laurent et au nord des Grands Lacs, la colonie, aux XVIIe et XVIIIe siècles, fait partie de la Nouvelle-France, avec l'Acadie et la Louisiane. Avant de passer aux mains des Britanniques, en 1763. Mais le nom Canada est resté jusqu'à nos jours.

3,7 habitants au km2

La densité de population au Canada figure parmi les plus faibles au monde. En comparaison, celle de la France est de 84 habitants/km2. L'immense majorité des Canadiens vit le long de la frontière avec les Etats-Unis, du fleuve Saint-Laurent et des côtes Atlantique et Pacifique. Les routes et les rails suivent logiquement les implantations humaines. Dès qu'on s'en éloigne, la nature reprend ses droits et seules subsistent des pistes de terre (à peine) praticables et encore, pas en hiver! Il est prudent, sur certains trajets, de prévoir quelques réserves d'essence et de vivres...
31 choses que vous ignorez peut-être sur le Canada

 

6 fuseaux horaires

Seule la Russie fait mieux, avec 9 fuseaux. D'est en ouest, ils sont identifiés ainsi: heure de Terre-Neuve (un demi-fuseau, puisqu'il faut ajouter ou retrancher une demi-heure seulement), heure de l'Atlantique, heure de l'Est, heure du Centre, heure des Rocheuses et heure du Pacifique. Il y a six heures de décalage entre Paris et Montréal et 9 heures avec Vancouver.

Le Québec, 3 fois la France

Avec ses 1 542 056 km2, le Québec est la plus grande des provinces canadiennes. Son territoire
s'étend sur plus de 2 000 km, depuis le 45e parallèle nord (à la frontière entre le Canada et les Etats-Unis) jusqu'au cap Wolstenholme. Quelques îles de l'archipel arctique canadien, au sud du 60e parallèle nord, dans la baie d'Ungava complètent la province. D'est en ouest, le Québec est large de plus de 1 500 km, depuis l'anse Sablon jusqu'à l'embouchure de la rivière Rupert. La forêt recouvre une grande partie de la région. Plus on monte vers le Nord, plus la végétation se raréfie: forêt boréale, taïga et enfin toundra, où les arbres ne poussent plus.

8893 kilomètres de frontière

Le Canada partage avec son grand voisin du Sud, les Etats-Unis, la frontière terrestre la plus longue du monde. Celle-ci est protégée non par des militaires mais par un millier d'agents des forces policières, ce qui reste très faible par rapport à la dimension du territoire à surveiller. Pour information, les Américains ont posté plus de 7 000 gardes à la frontière mexicaine, pourtant trois fois moins longue. Passer des Etats-Unis au Canada reste donc assez simple. Depuis le 11 septembre 2001, la sécurité a cependant été renforcée mais de nombreux accès restent sans surveillance réelle. On estime à environ 250 000 le nombre de clandestins, venus souvent d'Amérique du Sud, sur le sol canadien. Depuis Montréal, la plus proche frontière est à moins de 45 minutes de voiture. Attention, les visiteurs français doivent présenter un passeport en règle et demander au préalable une autorisation de voyage électronique (le même principe sera applicable pour le Canada à partir de 2016). Les Canadiens, eux, se contentent d'une pièce d'identité.

­- 50° C

Le thermomètre au Canada joue de toute sa gamme de degrés Celsius. Le pays détient non seulement le record de la température moyenne la plus froide au monde mais connaît également une des plus grandes amplitudes de température. La différence entre la journée la plus froide et la journée la plus chaude peut être de... 70°! Car, oui, les étés peuvent y être aussi très chauds. Voire humides, comme souvent à Montréal, qui subit l'influence du fleuve Saint-Laurent et connaît des périodes à 30°C et plus.
Le Canada, en réalité, est à l'image de sa vaste géographie, avec une grande diversité de climats. A l'ouest, sur l'île de Vancouver qui bénéficie d'un climat qualifié de "sous-méditerranéen", on trouve des palmiers. Et le plus curieux: au sein de la vallée de l'Okanagan, toujours en Colombie-Britannique, les vignobles s'épanouissent à proximité d'un véritable désert, celui d'Osoyoos, avec cactus, sable et scorpions. A l'est, en Ontario, près des chutes du Niagara, le vin de glace est renommé dans le monde entier. Dans les provinces atlantiques, d'immenses plages de sable blond font le bonheur des vacanciers (en dépit d'une eau qui reste quand même froide...). Mais l'une des particularités de ce climat est sa variabilité, surtout à l'est. Ainsi, dans une même semaine, et parfois dans une même journée, on peut passer, selon la saison, d'un doux soleil printanier à une chute de neige! Comme disent les Québécois avec cet humour qui manie si bien le chaud et le froid: "Attache ta tuque!", version nord-américaine de "accroche-toi!".

7,6% d'eau douce

C'est la proportion du territoire occupée par deux millions de lacs. Des étendues d'eau douce qui couvrent près de 900 000 km2, soit un tiers de l'eau douce mondiale. Grâce à ses 933 grands barrages
et ses 500 centrales, le Canada est, avec la Chine et le Brésil, dans le trio de tête des plus gros producteurs d'hydroélectricité au monde. Les tarifs de l'électricité sont parmi les plus bas en Amérique du Nord. Ce qui n'incite guère les Canadiens à faire des économies. Les visiteurs européens seront surpris de voir par exemple des pistes de ski, désertes, illuminées toute la nuit comme une piste d'atterrissage!
31 choses que vous ignorez peut-être sur le Canada


Vancouver n°1

Dans les palmarès des villes où il fait bon vivre, Vancouver est celle qui arrive le plus souvent en tête des classements canadiens et bien souvent dans le top cinq des métropoles les plus cool du monde. En 2014, dans le très sérieux baromètre de l'"Economist Intelligence Unit", trois des sept premières villes sont d'ailleurs situées au Canada (Toronto, Vancouver, Calgary). Sur la côte pacifique, entre mer et montagne, Vancouver bénéficie d'un climat doux, bien que pluvieux, d'une population jeune et éduquée, largement issue d'une immigration chinoise récente (de Hongkong, notamment), d'une industrie du cinéma en plein développement et d'un environnement très écologiquement correct. C'est également l'une des villes au monde qui accueille le plus de start-up.

10 provinces, 3 territoires

Le 1er juillet 1867, la Constitution du Canada entre en vigueur. Les anciennes colonies britanniques deviennent alors les premières provinces du pays fédéré: l'Ontario, le Québec, le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Ecosse. En 1949, Terre-Neuve-et Labrador est la dernière province à rejoindre le processus. Aujourd'hui, le pays en compte dix (avec la Colombie-Britannique, l'Alberta, la Saskatchewan, le Manitoba et l'Ile-du-Prince-Edouard) auxquelles s'ajoutent trois territoires (Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut). Le Canada a trois palliers de gouvernement: fédéral, provincial et municipal. Un Premier ministre est à la tête du gouvernement fédéral mais les provinces possèdent chacune un gouvernement, un premier ministre, un parlement et un lieutenant-gouverneur, représentant de la reine dans la province. Plusieurs domaines, comme la santé, l'éducation, les programmes sociaux, relèvent de leurs compétences. Les territoires, quant à eux, n'ont pas ce niveau de souveraineté. Ils possèdent une assemblée législative mais restent sous l'autorité du Gouverneur général du Canada. Officiellement, la reine d'Angleterre est toujours la cheffe de l'Etat canadien. D'où son portrait sur les billets et pièces de monnaie...

1 Canadien sur 5 est né à l'étranger

Le pays a toujours misé sur l'arrivée de nouvelles populations pour assurer sa prospérité économique. Au cours du siècle dernier, le Canada a accueilli plus de 13 millions d'immigrants. Et le flux n'est pas près de se tarir. En 2015, quelque 285 000 places sont ouvertes à l'immigration. Un record! Jusque dans les années 1970, la grande majorité des nouveaux Canadiens étaient originaires d'Europe. Aujourd'hui, le visage de l'immigration change. D'après Statistiques Canada, entre 2006 et 2011, la majorité des immigrants arrivaient d'Asie (56,9%). On dénombre actuellement plus de 200 origines ethniques différentes.

4,3% de la population est autochtone

D'après le recensement de 2011, on compte plus d'1,4 million d'Amérindiens canadiens en incluant les Métis (451795) et les Inuits (451795). Cette population a augmenté de 20% par rapport aux études de 2006. Regroupés en Ontario et dans les régions de l'Ouest, les autochtones sont majoritaires dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut. Plus de 60% d'entre eux ont déclaré appartenir aux "Premières Nations". Ils sont les descendants de ces peuples qui occupaient les lieux bien avant l'arrivée des colons européens: Algonquins, Iroquois, Hurons-Wendats ou Micmacs...
S'ils n'ont pas été massacrés massivement comme aux Etats-Unis, ils furent les alliés manipulés des puissances européennes qui s'arrachaient ces nouveaux grands espaces. Ils ont rapidement été relégués au rang de citoyen de seconde zone. En 1876, le gouvernement fédéral instaure la "Loi sur les Sauvages", la première loi sur les Indiens, comme on les a longtemps nommés de manière impropre. Jusqu'en 1996, quelque 150 000 enfants autochtones, enrôlés dans des pensionnats chrétiens, ont subi une violente politique assimilationniste. En 2008, le Premier ministre conservateur, Stephen Harper, a enfin présenté des excuses officielles aux "Premières Nations".
31 choses que vous ignorez peut-être sur le Canada


2 langues officielles

Le français et l'anglais sont les deux langues officielles du Canada. Mais tout le pays n'est pas bilingue; le Québec est la seule province francophone, le Nouveau-Brunswick, la seule bilingue, et les autres n'ont pas défini officiellement leur appartenance linguistique. Si toutes les institutions du gouvernement fédéral et de nombreuses entreprises sont censées pouvoir offrir des services bilingues (ce n'est pas toujours le cas selon les endroits), cela ne signifie pas que tous les Canadiens soient bilingues. En 2011, 5,8 millions d'entre eux ont quand même déclaré pouvoir soutenir une conversation dans les deux langues. En dehors de l'anglais et du français, les dialectes chinois constituent la langue maternelle la plus courante au Canada; viennent ensuite l'allemand, l'italien, le punjabi et l'espagnol. Quant aux langues autochtones, les plus courantes sont le cri, l'otchipwe et l'inuktitut, qui est officiellement reconnue au Nunavut, le territoire des Inuits.

150 000 Français

Ils sont toujours plus nombreux à tenter l'aventure! D'après les derniers chiffres du ministère des Affaires étrangères, au 31 décembre 2014, 86 837 Français étaient inscrits sur les listes consulaires au Canada: 57 469 à Montréal, 10 069 à Québec, 10 626 à Toronto, 7 628 à Vancouver, 1 045 à Moncton et Halifax. Mais difficile d'être vraiment précis: l'inscription sur les listes consulaires n'a rien d'obligatoire et nombre d'expatriés accèdent aussi à la citoyenneté canadienne. Résultat, on estime à 150 000 le nombre de Français installés au Canada, dont les trois-quarts au Québec.

La loi 101

Le français, d'abord! La loi 101 fait directement référence à la "Charte de la langue française" adoptée en 1977. Son but: instaurer à tous les niveaux la primauté du français au Québec, unique province canadienne officiellement francophone. Justice, enseignement, monde du travail ou publicité: seule la langue de Molière a droit de cité. Controversée, attaquée, la loi 101 est pourtant devenue le symbole de la singularité québécoise et de sa préférence linguistique. Elle est toujours d'actualité car la menace anglophone est loin d'être écartée. Début 2015, 24 commerçants anglophones ont ainsi contesté des amendes reçues pour avoir enfreint les règles d'affichage en vigueur au Québec qui oblige à une inscription unilingue en français. Réponse du juge Mascia, en charge du dossier: "La langue française est encore trop fragile pour se développer sans l'aide du gouvernement québécois." La vigilance des Québécois reste forte en la matière et beaucoup se désespèrent du peu d'intérêt que portent les Français à la question. Avis aux nouveaux arrivants...

400 ans de présence française en Ontario

En 1615, Samuel de Champlain, fondateur en 1608 de la ville de Québec, remonte la rivière des Outaouais et noue des liens avec le chef Huron Wendaat. Il s'installe une année dans la région et y établit la traite des fourrures. 2015 est la date officiellement retenue pour célébrer les quatre siècles de présence française en Ontario. Aujourd'hui, on dénombre près de 600 000 Franco-Ontariens, (sur une population provinciale totale de 13,5 millions) comme ils s'appellent depuis les années 1970. Un moyen de se distinguer des cousins québécois et d'affirmer leur identité. Ils représentent plus de la moitié des francophones canadiens hors Québec.
31 choses que vous ignorez peut-être sur le Canada

 

+1,9 % de croissance

Le Conference Board du Canada a revu ses prévisions de croissance de l'économie canadienne à 1,9% en 2015, alors qu'il prévoyait 2,4% avant la chute des tarifs pétroliers.

 500 entreprises françaises

La France est le 8e investisseur étranger au Canada, en stock. La plupart des grands groupes du CAC 40 y sont implantés, à l'exception notoire des constructeurs automobiles et des enseignes de grande distribution. A côté des industriels (Areva, L'Oréal, Sanofi, Total, Safran, Thales, etc.), des banques (BNP Paribas, Société générale) et des géants des services (Engie [ex-GDF Suez], Veolia, Vinci, Sodexo, etc.), présents depuis longtemps, les PME sont de plus en plus dynamiques. Au total, les entreprises françaises emploient près de 100 000 personnes au Canada. Bien que de plus en plus nombreuses en Ontario et dans les provinces de l'Ouest, les deux-tiers d'entre elles ont leur siège au Québec. A l'instar d'Ubisoft, qui a fait de Montréal sa base principale de production de jeux vidéo ou d'OVH qui y a installé son plus grand centre mondial d'hébergement web. Parmi les nouveaux venus récents, Isart Digital, une école privée d'enseignement supérieur (jeux vidéo et animation 3D) ou encore le Musée Grévin, qui a choisi Montréal pour sa première adresse nord-américaine.

700 000 postes à pourvoir

C'est le nombre d'emplois à combler d'ici à 2016 rien qu'au Québec, la province la plus âgée du pays, qui manque de bras et de cerveaux, dans tous les secteurs. Mais c'est tout le Canada qui doit recruter de la main-d'oeuvre spécialisées. D'où une politique d'immigration très ciblée.

1,38 dollars

Taux de change de l'euro en dollars canadiens (CAD) en juin 2015.

6,6% de chômage

Taux de chômage moyen au Canada en 2015. Certaines provinces, comme celles dites des "Prairies", au centre du pays, connaissent quasiment le plein-emploi. D'autres, comme les provinces maritimes, présentent un marché du travail plus fluctuant. Mais le vieillissement de la population d'un côté et le développement économique de l'autre génèrent un marché de l'emploi en progression constante.
31 choses que vous ignorez peut-être sur le Canada

 

176 milliards de barils

Le Canada se classe au deuxième rang mondial pour l'importance de ses réserves prouvées de pétrole, après l'Arabie Saoudite, avec 176 milliards de barils, dont 170 milliards sont tirés des sables bitumineux, dans la province de l'Alberta. Mais on trouve le précieux or noir également dans les Territoires du Nord et au large de la région Atlantique.

24 000 km2

C'est la surface occupée par l'ensemble des réservoirs gérés par Hydro-Québec, soit l'équivalent de la Lorraine! Grâce à sa production d'hydroélectricité, l'entreprise québécoise alimente non seulement la Belle Province mais aussi une bonne partie de la côte est américaine. A la fin des années 1980, la gigantesque centrale édifiée dans la Baie James avait été qualifiée de "projet du siècle" par René Lévesque, le premier ministre québécois de l'époque. Véritable empire, la société d'Etat représente une source de fierté nationale. Cependant, les immenses réservoirs ainsi que les infrastructures construites pour la production, le transport et la distribution de l'électricité ont un impact environnemental non négligeable et suscitent de nombreux questionnements au sein de l'opinion publique. Car, même si la majorité de la population soutien la production de cette énergie "propre", cela ne va pas sans poser de problème, notamment dans les territoires nordiques appartenant à des populations autochtones.

60e parallèle nord

C'est là où commencent le grand Nord et l'Arctique canadien. Une région au climat hostile, que ne relie quasiment aucune grande route depuis le sud, mais qui recèle d'immenses richesses en gaz et en pétrole ainsi qu'en minerais de toutes sortes, de l'or aux diamants en passant par l'uranium, le nickel, le zinc ou le fer. Le réchauffement climatique libère l'accès à ces ressources naturelles. Bien qu'elles restent encore très difficiles à exploiter, le gouvernement canadien, comme les grandes multinationales d'hydrocarbures et les entreprises minières, ont tous misé gros sur le développement économique dans le Nord, à partir du 49e parallèle nord et au-delà du 60e. Au Québec, le "Plan Nord" annoncé en 2011, affichait de gigantesques ambitions. A l'origine, 80 milliards de dollars investis sur vingt-cinq ans étaient prévus. Depuis, les ambitions ont été revues à la baisse mais l'exploitation de la région nordique de la Belle Province n'en est encore qu'à ses débuts. Au Nunavut, dans les Territoires du Nord-Ouest et au Yukon, les trois territoires nordiques du pays, les projets d'exploitations minières, de gaz et de pétrole sont pléthoriques. Autant d'opportunités de travail qui attirent les immigrés. Mais qui ne réjouissent pas forcément les écologistes. Quant aux Premières Nations, et en particulier les Inuits, leur avenir passe par une bonne gestion de ce développement économique dont ils essayent de ne pas être victimes mais partenaires.
31 choses que vous ignorez peut-être sur le Canada

110 volts

Incroyable, mais vrai! Les Etats-Unis et le Canada marchent aux 110 volts. La tension électrique découverte à la fin du XIXe siècle par Thomas Edison avait mis l'Amérique du Nord à la pointe de la modernité. Mais, après la Seconde Guerre mondiale, le vieux continent opte pour le 220, plus économique. Cependant, l'Amérique, qui est beaucoup plus avancée que l'Europe en matière d'équipements ménagers, renonce à s'aligner sur ce modèle, arguant que cela lui coûterait trop cher. Résultat: aujourd'hui, c'est l'Amérique qui est en retard sur l'Europe, l'Afrique et l'Asie.

Se mettre "sur son 36"

Alors qu'en France, on se met sur son 31 lorsqu'on veut bien s'habiller, au Québec, ce serait plutôt sur son 33, son 36 ou même sur son 45 (forty-five en anglais). L'expression "31" proviendrait d'un drap de luxe très fin appelé "trentain", dont la chaîne était faite de trente fois cent fils. Mais pourquoi cette surenchère au Québec? Aucune idée, répondent les linguistes les plus experts en la matière! Pourquoi dit-on aussi "haut comme deux pommes" dans la Belle Province et non comme trois pommes en France? Peut-être les fruits canadiens sont-ils plus gros que les français...

1 050 fromages!

Plus d'un millier de fromages sont fabriqués au Canada. Une information très méconnue, surtout des Français, bien chauvins en la matière. Il n'y a pourtant pas de quoi être jaloux puisque c'est souvent grâce à eux que l'artisanat fromager s'est développé ces dernières décennies, en particulier au Québec et en Ontario. Auparavant, à quelques exceptions près, les seuls fromages produits localement se limitaient à des Cheddar industriels. Mais depuis la fin des années 1990, la production artisanale "du terroir" a fait florès, pour le plus grand plaisir des consommateurs canadiens. Le Français s'amusera à reconnaître des saveurs proches du camembert, du Gouda ou encore d'un cabicou. Il en existe même à l'érable, histoire de faire vraiment local. A découvrir impérativement.
31 choses que vous ignorez peut-être sur le Canada

 

0,09290304 m2

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué? Une fois n'est pas coutume, c'est du côté des Anglo-Saxons que les choses se corsent. En effet, les Canadiens, contrairement aux Américains, ont bien adopté le système métrique mais l'usage perdure dans l'immobilier et le bâtiment de parler en pieds carrés. Un pied carré ou square foot (ft) égale exactement 0,09290304 m2. Donc, 60 m2 équivalent à 645.834625 ft. CQFD.

123 ou 1-2-3?

En Amérique du Nord, il est d'usage d'énoncer son numéro de téléphone par chiffres et non en nombres. Au même titre que l'on dira son adresse de cette façon: 42-67, et non 4267, Maisonneuve Ouest, par exemple. Ce qui facilite la vie, il faut bien l'avouer, dans un pays où les rues peuvent être particulièrement longues, comme Yonge Street, à Toronto, avec ses 1896 km! A noter également l'indication des points cardinaux, indispensables à mentionner (et à retenir) pour éviter de parcourir des kilomètres dans le mauvais sens...

1/2: la salle de bain

L'indication est particulièrement mystérieuse pour les nouveaux arrivants au Québec. Mais que peut bien signifier ce 1/2 dans les annonces immobilières? Tout simplement, la salle de bains! Contrairement à la France, on compte toutes les pièces d'un appartement, plus une demie pour la salle de bains. Ainsi, un 3 1/2 signifie: un salon, une chambre, une cuisine et une salle de bains. Au Canada anglophone, on parlera plutôt d'un appartement "one bedroom". Bon à savoir également: un duplex ou un triplex n'est pas un appartement sur deux ou trois étages, mais une maison avec deux ou trois appartements.

911 pour les urgences

A prononcer "neuf, un, un" en français et nine one one en anglais. Le 911 est un numéro d'appel d'urgence nord-américain, valable aussi bien aux Etats-Unis qu'au Canada. C'est donc l'équivalent du 112 en Europe.

745 dollars de loyer

Le prix du loyer moyen pour un appartement de deux chambres à Montréal en 2015 est de 745 dollars (environ 560 euros). Il faut compter presque le double à Vancouver, Toronto et Calgary (la ville du pétrole, en Alberta). Bonne nouvelle, cependant, pour les Parisiens tout du moins, les surfaces sont généralement beaucoup plus grandes que dans la capitale française. Mais attention, les mesures sont en pieds carrés et non en mètres carrés.

Πηγή: http://www.lexpress.fr/emploi/31-choses-que-vous-ignorez-peut-etre-sur-le-canada_1694395.html

Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου