20 Μαρτίου: Διεθνής Ημέρα της Γαλλοφωνίας

20 Μαρτίου: Διεθνής Ημέρα Γαλλοφωνίας
Η Ελλάδα μέλος της Γαλλοφωνίας από το 2004
Με τη συμμετοχή μας στη Γαλλοφωνία στηρίζουμε την πολυγλωσσία και μέσω αυτής την ελληνική γλώσσα

Πέμπτη, 24 Δεκεμβρίου 2015

Le Français sur Objectifs Universitaires (FOU)

Le Français sur Objectifs Universitaires (FOU)

Source: http://www.le-fos.com/historique-7.htm

 

Le Français sur Objectifs Universitaires est un nouveau concept qui commence à gagner du terrain dans les milieux didactiques. Il s'agit d'une spécialisation au sein du FOS visant à préparer des étudiants étrangers à suivre des études dans des pays francophones. Il se distingue par certaines spécificités que tout enseignant doit connaître pour assurer ce type de cours dits spécifiques. La prise en compte de ces spécificités constitue une condition préalable pour garantir l'efficacité de toute formation dans ce domaine. Ces spécificités concernent cinq points principaux :
1- La diversité des disciplines universitaires
Le FOU se distingue avant tout par la diversité des disciplines universitaires visées par les apprenants : le droit, la médecine, la chimie, etc. Dans ce contexte, nous trouvons deux catégories principales :
- Des étudiants
Dans cette catégorie, nous constatons la présence de deux types d'apprenants de FOU. Le premier type concerne des étudiants étrangers qui cherchent à suivre des cours de français dit académique dans leurs pays d'origine. Il s'agit des étudiants des filières universitaires francophones à l'étranger qui ont pu voir le jour grâce à des conventions signées entre des universités françaises et des universités étrangères. Elles ont pour objectif de proposer des formations françaises pour des étudiants étrangers. Selon les statistiques du Ministère des Affaires Etrangères, il existe 167 filières francophones à l'étranger qui regroupent près de onze mille étudiants. C'est le cas par exemple des filières francophones de l'archéologie au Caire (Egypte), de la gestion et de l'économie à Prague (République Tchèque), des Sciences Juridiques à Hanoi (Vietnam), etc. A propos du deuxième type, il s'agit des étudiants étrangers qui viennent poursuivre leurs études dans un pays francophones. Ce type d'apprenants de FOU a l'avantage de pratiquer, d'une part, le français dans leurs échanges quotidiens et d'autre part, d'avoir un contact direct avec les milieux universitaires francophones (enseignants, colloques, séminaires, etc.)
- Des émigrés
Ce sont des étrangers qui viennent s'installer dans un pays francophone avec l'objectif de trouver un créneau professionnel qui leur permettra d'améliorer leur niveau de vie ou du moins d'avoir une rémunération supérieure à ce qu'ils pourraient attendre dans leur pays d'origine. Pour ce faire, ils sont amenés à s'inscrire dans une université francophone pour un ou deux ans en vue de valider leurs connaissances et leurs compétences déjà acquises dans leurs pays d'origine. C'est le cas, par exemple, de certains dentistes étrangers qui viennent s'installer en France. Ils sont dans l'obligation de faire au moins deux ans à la faculté de chirurgie dentaire pour avoir une reconnaissance institutionnelle avant de trouver un poste dans un hôpital ou dans un cabinet dentaire.
2- Les besoins spécifiques
Les besoins spécifiques sont une des caractéristiques principales des publics de FOU. Les publics, mentionnés ci-dessus, veulent apprendre non LE français mais plutôt DU français P OUR agir dans les différents milieux universitaires. Lehmann (1993) souligne ce point en précisant : « Se demander ce que des individus ont besoin d'apprendre, c'est poser implicitement qu'ils ne peuvent pas tout apprendre d'une langue, donc que des choix doivent être opérés » En suivant des cours de FOU, les apprenants cherchent à être capables de comprendre des cours, prendre des notes, lire des livres spécialisés, passer des examens, rédiger des mémoires ou des thèses, etc. (Challe, 2002) D'où la nécessité d'analyser les besoins de ces apprenants avant l'élaboration des cours en vue d'y mieux répondre.
3- Le temps limité consacré à l'apprentissage
Les publics, qu'ils soient professionnels ou étudiants, ont un temps assez limité pour suivre des formations de FOU. Ils ont déjà leurs engagements professionnels ou universitaires. Par conséquent, ils sont souvent obligés de suivre les cours soit pendant le week-end soit à la fin de la journée. Fatigués, ces publics finissent souvent par abandonner leurs cours.
4- La rentabilité de l'apprentissage du FOU
Les apprenants ont des objectifs très précis à atteindre au terme de la formation. Par exemple, les étudiants étrangers sont motivés à suivre ce type des cours dans le but de réussir dans leurs études universitaires. En revanche, les publics de FLE n'ont pas toujours des buts très définis. Selon notre expérience d'enseignement du FLE, les apprenants ont souvent des objectifs plus flous par rapport à leurs homologues de FOU (Qotb, 2009)
5- La motivation des publics
Vu que les publics de FOU ont des objectifs bien définis dont la rentabilité devrait être quasi-immédiate, ils font montre d'une grande motivation lors de l'apprentissage, d'où la réciprocité entre rentabilité et motivation au cours de la formation. Plus l'apprentissage est rentable, plus les apprenants sont motivés à suivre les cours de FOU. C'est grâce à cette motivation que certains apprenants peuvent faire face aux différentes difficultés qu'on développera ci-dessous.
La compétence Universitaire
Dans ce contexte, les cours de FOU ont pour objectif de développer une Compétence Universitaire (CU) chez les apprenants. Cette compétence universitaire se distingue par trois composantes principales:
A- La composante linguistique
Il s'agit de développer chez les apprenants les connaissances llinguistiques nécessaires (lexique, grammaire, etc) pour que les étudiants puissent suivre les cours dans leurs domaines visés: comprendre le cours, prendre des notes, poser des questions, etc.
B- La composante méthodologique
Les cours de FOU devraient développer chez les apprenants certaines compétences méthodologiques visant à les aider à réaliser des tâches universitaires: participer à un colloque, préparer une communication, prendre la parole devant un public spécialisé, rédiger un article, déterminer une problématique, synthétiser un documentélaborer un plan de recherche, rédiger un mémoire ou une thèse, etc.
C- La composante disciplinaire
Il s'agit de familiariser les apprenants avec leur domaine de spécialité en utilisant la langue cible. Dans ce contexte, les cours de FOU sont marqué par un échange entre les apprenants et leur enseignant. Ce dernier a les connaissances linguistiques et méthodologiques tandis que les apprenants maîtisent le savoir spécialisé du domaine visé.
Pour plus d'informations, consultez les sites suivants:

Τρίτη, 22 Δεκεμβρίου 2015

APPEL À CONTRIBUTIONS: Revue Mélanges francophones Vol. X, No 13 / 2016 "Pratique et création littéraires, linguistiques et didactiques dans les espaces francophones et non francophones. Perspectives (inter)culturelles", Date limite: 15 février 2016

APPEL À CONTRIBUTIONS
Revue Mélanges francophones
Vol. X, No 13 / 2016
Pratique et création littéraires, linguistiques et didactiques dans les espaces francophones et non francophones. Perspectives (inter)culturelles

Date limite: 15 février 2016




Département de Langue et littérature françaises
Centre de recherches Théorie et Pratique du Discours
Faculté des Lettres
Université « Dunărea de Jos » de Galaţi, Roumanie


Référence bibliographique :
Mélanges Francophones. Annales de l’Université „Dunărea de Jos” de Galaţi, Fascicule XXIII. Galaţi: Galati University Press. ISSN 1843-8539

Argumentaire
L’espace francophone, tout comme les espaces non francophones, sont des lieux où l’on se pose la question du dialogue des cultures en même temps que des conflits possibles. La mobilité physique et virtuelle des gens et des communautés permet la migration d’idées, de croyances, de pensées, d’attitudes, leur changement continu dans une dynamique qui appelle la réflexion.

D’un côté, la prise de conscience des différences culturelles est d’une importance capitale, puisque les groupes multiculturels sont de plus en plus fréquents dans tous les milieux sociaux et professionnels et on a la tendance chacun et chacune de développer sa propre « culture internationale ». De l’autre côté, « la culture de l’Autre » ou « l’art de lire / interpréter l’Autre » permet au sujet humain de se développer en toute liberté, pour des raisons diverses, libres de toute contrainte.

Pour établir un dialogue entre les cultures dans le monde contemporain, il faut développer des compétences communicatives (inter)culturelles :
  • être ouvert à des perspectives variées ;
  • promouvoir les dialogues interculturels ;
  • réfléchir sur les valeurs et les comportements propres à la culture autochtone et à la culture des autres ;
  • développer et adopter des aptitudes d’observation, d’interprétation et de critique ;
  • sensibiliser aux aspects de l’utilisation de la langue déterminés par la culture ;
  • susciter une prise de conscience des différences interculturelles dans les valeurs, les comportements et les manières de réflexion.

À présent, la diversité culturelle semble devenir une norme. L’éducation interculturelle est devenue déjà une priorité pour les institutions d’éducation. Dans ce contexte, il y a des questions qui se posent et qui visent les représentations littéraires, linguistiques et didactiques du contexte actuel :
  • Quelles seraient les stratégies à adopter face à la pluralité littéraire et linguistique ?
  • Comment les enseignants pourraient-ils répondre au défi que représentent les diversités culturelles ?
  • Quels défis d’interprétation, quelles stratégies de communication pour les usagers contemporains des systèmes de signes linguistiques et non linguistiques ?

Pour répondre de manière argumentée à ces questions, on propose les pistes (non exhaustives) de recherche centrées sur la dynamique et les pratiques interculturelles dans le monde contemporain :
1. Identités culturelles et conflits entre cultures
2. Références littéraires, historiques, politiques
3. Langues et cultures étrangères
4. Communication interculturelle
5. Statut des langues majoritaires / minoritaires
6. Enseignement et formations interculturelles
7. Enseignement plurilingue
8. Discours des métiers, jargons, argots, néologie
9. Variétés linguistiques et traduction
10. Approches sémiotiques et rhétoriques des discours
11. Bibliophilie et édition digitale
12. Communication virtuelle et dans les réseaux sociaux

Soumission
Les propositions doivent comporter un résumé (300 mots environ), 4 mots-clés et références bibliographiques et seront envoyées aux adresses électroniques suivantes :
Elena.Costandache@ugal.ro
Mirela.Dragoi@ugal.ro
Alina.Ganea@ugal.ro

Publication
Les propositions retenues seront publiées dans la revue Mélanges Francophones, volume X, no. 13, à paraître en décembre 2016 aux Presses Universitaires de l’Université « Dunărea de Jos » de Galaţi, en Roumanie. Cette revue scientifique est indexée dans la base de données EBSCO.

Chronogrammes
1. Date limite de réception des résumés : 15 février 2016
2. Notification de décision du comité de lecture / rédaction : 28 février 2016
3. Date limite de réception des contributions : 20 mars 2016
4. Date de publication des contributions : 15 décembre 2016

Comité scientifique
Mohammed ALKHATIB, Université de Nizwa, Sultanat d’Oman
Elizabeth DUROT-BOUCÉ, Université du Havre, France
Alexandra CUNIŢĂ, Université de Bucarest, Roumanie
Anna DUTKA-MANKOWSKA, Institut de Philologie Romane, Université de Varsovie
Muriel FENDRICH, Université du Havre, France
Anca GÂŢĂ, Université « Dunărea de Jos », Galaţi, Roumanie
Araceli GÓMEZ FERNÁNDEZ, Université Nationale d’éducation à distance, Madrid, Espagne
Marina MUREŞANU IONESCU, Université « AL. I. Cuza » Iaşi, Roumanie
Michel OTTEN, Université Catholique de Louvain, Belgique
Floriana POPESCU, Université « Dunărea de Jos », Galaţi, Roumanie
Zhihong PU, Université Sun Yat-sen, Chine
Lydia SCIRIHA, Université de Malte, Malte
Carmen Ştefania STOEAN, Académie des Sciences Économiques, Bucarest, Roumanie

Comité éditorial
Alina GANEA, rédacteur en chef, Université « Dunărea de Jos », Galaţi, Roumanie
Elena COSTANDACHE, secrétaire de rédaction, Université « Dunărea de Jos », Galaţi, Roumanie
Eugenia ALAMAN, Université « Dunărea de Jos », Galaţi, Roumanie
Carmen ANDREI, Université « Dunărea de Jos », Galaţi, Roumanie
Mirela DRĂGOI, Université « Dunărea de Jos », Galaţi, Roumanie
Gabriela SCRIPNIC, Université « Dunărea de Jos », Galaţi, Roumanie
Angelica VÂLCU, Université « Dunărea de Jos », Galaţi, Roumanie

APPEL À COMMUNICATION: "Modernismes et francophonie : regards croisés", 7-8 juillet 2016, Durham University, UK

Modernismes et francophonie : regards croisés
7-8 juillet 2016, Durham University, UK

Date limite: 30 janvier 2016

Conférenciers:
Dr. Jonathan Eburne (Penn State)
Professor Susan Harrow (Bristol)
Professor Debarati Sanyal (Berkeley)

L’ambition coloniale de l’hexagone au XIXème siècle renforça la présence de la culture française sur la scène internationale et influença l’émergence du mouvement moderniste. On trouve en effet dans les grandes œuvres de la métropole, les traces d’une anxiété au sujet de l’étranger, de l’exotique et de l’altérité. Des écrivains et artistes issus des colonies comme Aimé Césaire et Assia Djebar utiliseront plus tard l’esthétique moderniste pour remettre en cause l’hégémonie de certains discours sur l’histoire et le pouvoir de l’Etat. Du XIXème siècle à la décolonisation, la carte moderniste de la francophonie s’étendit de l’Amérique du Nord aux Caraïbes en passant par l’Afrique de l’Ouest et l’Asie du Sud-Est. Si le lien entre modernisme et impérialisme français a été établi (Lebovics 2014), la relation entre expansion coloniale et esthétiques modernistes est encore méconnue. Les débats sur la dimension coloniale et raciale du modernisme sont encore largement confinés aux recherches sur la littérature anglophone (Walkowitz 2006; Sheshagiri 2010). Cependant, sans une compréhension approfondie de la relation entre colonialisme, échanges transnationaux et imaginaire moderniste français, nous éludons la diversité ethnique et artistique de la culture française.

Cette conférence a pour but de rassembler les théories sur le colonialisme dans le modernisme anglais, et les arts de la francophonie. S’éloignant d’une vision métropolitaine et urbaine de la modernité, la conférence explorera l’interconnexion du pouvoir colonial français et de l’esthétique moderniste. Notre conférence définira le modernisme français comme une constellation transnationale d’espaces coloniaux et métropolitains. Nous nous concentrerons sur la localisation du modernisme, plutôt que sur sa périodisation. Nous poserons les questions suivantes : quels intérêts institutionnels, disciplinaires et idéologiques empêchent de penser un modernisme français transnational et une culture francophone moderniste ? Quelle est la relation entre l’esthétique moderniste et le flux mondial de capitaux, de biens et de personnes ? Perpétuons-nous l’impérialisme culturel en imposant une conception métropolitaine de l’histoire littéraire à la production artistique francophone?                 
                                       

Nous invitons à proposer des communications qui couvrent la carte mondiale des modernismes français: le Levant, l’Afrique Sub-Saharienne, les Caraïbes, la Louisiane, le Québec, le sous-continent indien et le Pacific Sud.

Nous suggérons les thèmes suivants:
 
  • Race, empire, et modernisme;
  • Décolonisation, le ‘postcolonial’, et l’esthétique;
  • Artistes coloniaux imaginant des communautés ‘post’-coloniales;
  • Echanges culturels entre les colonies;
  • Tensions entre arts autonome et engagé;
  • Communautés politiques transnationales et modernisme (communisme au Vietnam et en Algérie; fascisme en Roumanie et en Tunisie);
  • Sexualité, genre, et classe sociale dans le modernisme transnational français
  • Cultures modernistes de la mémoire
  • Tensions et différences entre avant-gardes et modernisme dans les cultures transnationales françaises
  • Géographies modernistes de la modernité
La conférence est financée par la Modern Humanities Research Association et la Faculty of Arts and Humanities, Durham University.

Les propositions de communication (300 mots maximum) sont à envoyer à transnationalfrenchmodernisms@gmail.com avant le 30 Janvier 2016.

Σάββατο, 5 Δεκεμβρίου 2015

Framonde (AUF)



FRAMONDE est une liste de diffusion à l’intention des enseignants des départements de français. Elle permet à ses abonnés d’être informés des différents appels et des nouvelles parutions ou ressources en ligne pour l’enseignement du français ou l’enseignement en français à l’université. Chaque livraison fait l’objet d’un avis dans votre messagerie.

FRAMONDE comprend les rubriques suivantes :
  • Appels à communications : congrès, colloques, rencontres, journées scientifiques
  • Appels à contributions : articles pour publications, revues, ouvrages collectifs
  • Appels d’offres : financement de recherches, bourses de mobilité, expertise, emploi
  • Vient de paraître : nouvelles publications
  • Informations – ressources : informations générales, ressources en ligne

Κυριακή, 29 Νοεμβρίου 2015

31 πράγματα που ίσως δεν γνωρίζετε για τον Καναδά / 31 choses que vous ignorez peut-être sur le Canada

31 choses que vous ignorez peut-être sur le Canada

Par Laurence Pivot et Marie Cousin, publié le

Le Canada entier est une géographie, dit-on. Mais pas seulement. Le voici passé à la moulinette des chiffres. Etonnant!
Le Canada entier est une géographie, dit-on. Mais pas seulement. Le voici passé à la moulinette des chiffres. Etonnant!
Reuters/Eric Miller

Les Canadiens ont célébré leur fête nationale le 1er juillet en accrochant aux fenêtres leur fameux drapeau orné d'une feuille d'érable. Mais à part ce célèbre symbole, que connaissez-vous d'autre sur ce vaste pays? La réponse en quelques chiffres étonnants. 

 

9 984 670 km2

C'est la superficie du Canada, deuxième plus grand pays au monde après la Russie. Au XVIe siècle, l'explorateur Jacques Cartier utilise le mot iroquois kanata, qui signifie "village" ou "terre", pour désigner le territoire qu'il vient de découvrir. Dès 1545, soit onze ans après le premier voyage de Cartier, des livres et des cartes européennes mentionnent le Canada. Située le long du fleuve Saint-Laurent et au nord des Grands Lacs, la colonie, aux XVIIe et XVIIIe siècles, fait partie de la Nouvelle-France, avec l'Acadie et la Louisiane. Avant de passer aux mains des Britanniques, en 1763. Mais le nom Canada est resté jusqu'à nos jours.

3,7 habitants au km2

La densité de population au Canada figure parmi les plus faibles au monde. En comparaison, celle de la France est de 84 habitants/km2. L'immense majorité des Canadiens vit le long de la frontière avec les Etats-Unis, du fleuve Saint-Laurent et des côtes Atlantique et Pacifique. Les routes et les rails suivent logiquement les implantations humaines. Dès qu'on s'en éloigne, la nature reprend ses droits et seules subsistent des pistes de terre (à peine) praticables et encore, pas en hiver! Il est prudent, sur certains trajets, de prévoir quelques réserves d'essence et de vivres...
31 choses que vous ignorez peut-être sur le Canada

 

6 fuseaux horaires

Seule la Russie fait mieux, avec 9 fuseaux. D'est en ouest, ils sont identifiés ainsi: heure de Terre-Neuve (un demi-fuseau, puisqu'il faut ajouter ou retrancher une demi-heure seulement), heure de l'Atlantique, heure de l'Est, heure du Centre, heure des Rocheuses et heure du Pacifique. Il y a six heures de décalage entre Paris et Montréal et 9 heures avec Vancouver.

Le Québec, 3 fois la France

Avec ses 1 542 056 km2, le Québec est la plus grande des provinces canadiennes. Son territoire
s'étend sur plus de 2 000 km, depuis le 45e parallèle nord (à la frontière entre le Canada et les Etats-Unis) jusqu'au cap Wolstenholme. Quelques îles de l'archipel arctique canadien, au sud du 60e parallèle nord, dans la baie d'Ungava complètent la province. D'est en ouest, le Québec est large de plus de 1 500 km, depuis l'anse Sablon jusqu'à l'embouchure de la rivière Rupert. La forêt recouvre une grande partie de la région. Plus on monte vers le Nord, plus la végétation se raréfie: forêt boréale, taïga et enfin toundra, où les arbres ne poussent plus.

8893 kilomètres de frontière

Le Canada partage avec son grand voisin du Sud, les Etats-Unis, la frontière terrestre la plus longue du monde. Celle-ci est protégée non par des militaires mais par un millier d'agents des forces policières, ce qui reste très faible par rapport à la dimension du territoire à surveiller. Pour information, les Américains ont posté plus de 7 000 gardes à la frontière mexicaine, pourtant trois fois moins longue. Passer des Etats-Unis au Canada reste donc assez simple. Depuis le 11 septembre 2001, la sécurité a cependant été renforcée mais de nombreux accès restent sans surveillance réelle. On estime à environ 250 000 le nombre de clandestins, venus souvent d'Amérique du Sud, sur le sol canadien. Depuis Montréal, la plus proche frontière est à moins de 45 minutes de voiture. Attention, les visiteurs français doivent présenter un passeport en règle et demander au préalable une autorisation de voyage électronique (le même principe sera applicable pour le Canada à partir de 2016). Les Canadiens, eux, se contentent d'une pièce d'identité.

­- 50° C

Le thermomètre au Canada joue de toute sa gamme de degrés Celsius. Le pays détient non seulement le record de la température moyenne la plus froide au monde mais connaît également une des plus grandes amplitudes de température. La différence entre la journée la plus froide et la journée la plus chaude peut être de... 70°! Car, oui, les étés peuvent y être aussi très chauds. Voire humides, comme souvent à Montréal, qui subit l'influence du fleuve Saint-Laurent et connaît des périodes à 30°C et plus.
Le Canada, en réalité, est à l'image de sa vaste géographie, avec une grande diversité de climats. A l'ouest, sur l'île de Vancouver qui bénéficie d'un climat qualifié de "sous-méditerranéen", on trouve des palmiers. Et le plus curieux: au sein de la vallée de l'Okanagan, toujours en Colombie-Britannique, les vignobles s'épanouissent à proximité d'un véritable désert, celui d'Osoyoos, avec cactus, sable et scorpions. A l'est, en Ontario, près des chutes du Niagara, le vin de glace est renommé dans le monde entier. Dans les provinces atlantiques, d'immenses plages de sable blond font le bonheur des vacanciers (en dépit d'une eau qui reste quand même froide...). Mais l'une des particularités de ce climat est sa variabilité, surtout à l'est. Ainsi, dans une même semaine, et parfois dans une même journée, on peut passer, selon la saison, d'un doux soleil printanier à une chute de neige! Comme disent les Québécois avec cet humour qui manie si bien le chaud et le froid: "Attache ta tuque!", version nord-américaine de "accroche-toi!".

7,6% d'eau douce

C'est la proportion du territoire occupée par deux millions de lacs. Des étendues d'eau douce qui couvrent près de 900 000 km2, soit un tiers de l'eau douce mondiale. Grâce à ses 933 grands barrages
et ses 500 centrales, le Canada est, avec la Chine et le Brésil, dans le trio de tête des plus gros producteurs d'hydroélectricité au monde. Les tarifs de l'électricité sont parmi les plus bas en Amérique du Nord. Ce qui n'incite guère les Canadiens à faire des économies. Les visiteurs européens seront surpris de voir par exemple des pistes de ski, désertes, illuminées toute la nuit comme une piste d'atterrissage!
31 choses que vous ignorez peut-être sur le Canada


Vancouver n°1

Dans les palmarès des villes où il fait bon vivre, Vancouver est celle qui arrive le plus souvent en tête des classements canadiens et bien souvent dans le top cinq des métropoles les plus cool du monde. En 2014, dans le très sérieux baromètre de l'"Economist Intelligence Unit", trois des sept premières villes sont d'ailleurs situées au Canada (Toronto, Vancouver, Calgary). Sur la côte pacifique, entre mer et montagne, Vancouver bénéficie d'un climat doux, bien que pluvieux, d'une population jeune et éduquée, largement issue d'une immigration chinoise récente (de Hongkong, notamment), d'une industrie du cinéma en plein développement et d'un environnement très écologiquement correct. C'est également l'une des villes au monde qui accueille le plus de start-up.

10 provinces, 3 territoires

Le 1er juillet 1867, la Constitution du Canada entre en vigueur. Les anciennes colonies britanniques deviennent alors les premières provinces du pays fédéré: l'Ontario, le Québec, le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Ecosse. En 1949, Terre-Neuve-et Labrador est la dernière province à rejoindre le processus. Aujourd'hui, le pays en compte dix (avec la Colombie-Britannique, l'Alberta, la Saskatchewan, le Manitoba et l'Ile-du-Prince-Edouard) auxquelles s'ajoutent trois territoires (Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut). Le Canada a trois palliers de gouvernement: fédéral, provincial et municipal. Un Premier ministre est à la tête du gouvernement fédéral mais les provinces possèdent chacune un gouvernement, un premier ministre, un parlement et un lieutenant-gouverneur, représentant de la reine dans la province. Plusieurs domaines, comme la santé, l'éducation, les programmes sociaux, relèvent de leurs compétences. Les territoires, quant à eux, n'ont pas ce niveau de souveraineté. Ils possèdent une assemblée législative mais restent sous l'autorité du Gouverneur général du Canada. Officiellement, la reine d'Angleterre est toujours la cheffe de l'Etat canadien. D'où son portrait sur les billets et pièces de monnaie...

1 Canadien sur 5 est né à l'étranger

Le pays a toujours misé sur l'arrivée de nouvelles populations pour assurer sa prospérité économique. Au cours du siècle dernier, le Canada a accueilli plus de 13 millions d'immigrants. Et le flux n'est pas près de se tarir. En 2015, quelque 285 000 places sont ouvertes à l'immigration. Un record! Jusque dans les années 1970, la grande majorité des nouveaux Canadiens étaient originaires d'Europe. Aujourd'hui, le visage de l'immigration change. D'après Statistiques Canada, entre 2006 et 2011, la majorité des immigrants arrivaient d'Asie (56,9%). On dénombre actuellement plus de 200 origines ethniques différentes.

4,3% de la population est autochtone

D'après le recensement de 2011, on compte plus d'1,4 million d'Amérindiens canadiens en incluant les Métis (451795) et les Inuits (451795). Cette population a augmenté de 20% par rapport aux études de 2006. Regroupés en Ontario et dans les régions de l'Ouest, les autochtones sont majoritaires dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut. Plus de 60% d'entre eux ont déclaré appartenir aux "Premières Nations". Ils sont les descendants de ces peuples qui occupaient les lieux bien avant l'arrivée des colons européens: Algonquins, Iroquois, Hurons-Wendats ou Micmacs...
S'ils n'ont pas été massacrés massivement comme aux Etats-Unis, ils furent les alliés manipulés des puissances européennes qui s'arrachaient ces nouveaux grands espaces. Ils ont rapidement été relégués au rang de citoyen de seconde zone. En 1876, le gouvernement fédéral instaure la "Loi sur les Sauvages", la première loi sur les Indiens, comme on les a longtemps nommés de manière impropre. Jusqu'en 1996, quelque 150 000 enfants autochtones, enrôlés dans des pensionnats chrétiens, ont subi une violente politique assimilationniste. En 2008, le Premier ministre conservateur, Stephen Harper, a enfin présenté des excuses officielles aux "Premières Nations".
31 choses que vous ignorez peut-être sur le Canada


2 langues officielles

Le français et l'anglais sont les deux langues officielles du Canada. Mais tout le pays n'est pas bilingue; le Québec est la seule province francophone, le Nouveau-Brunswick, la seule bilingue, et les autres n'ont pas défini officiellement leur appartenance linguistique. Si toutes les institutions du gouvernement fédéral et de nombreuses entreprises sont censées pouvoir offrir des services bilingues (ce n'est pas toujours le cas selon les endroits), cela ne signifie pas que tous les Canadiens soient bilingues. En 2011, 5,8 millions d'entre eux ont quand même déclaré pouvoir soutenir une conversation dans les deux langues. En dehors de l'anglais et du français, les dialectes chinois constituent la langue maternelle la plus courante au Canada; viennent ensuite l'allemand, l'italien, le punjabi et l'espagnol. Quant aux langues autochtones, les plus courantes sont le cri, l'otchipwe et l'inuktitut, qui est officiellement reconnue au Nunavut, le territoire des Inuits.

150 000 Français

Ils sont toujours plus nombreux à tenter l'aventure! D'après les derniers chiffres du ministère des Affaires étrangères, au 31 décembre 2014, 86 837 Français étaient inscrits sur les listes consulaires au Canada: 57 469 à Montréal, 10 069 à Québec, 10 626 à Toronto, 7 628 à Vancouver, 1 045 à Moncton et Halifax. Mais difficile d'être vraiment précis: l'inscription sur les listes consulaires n'a rien d'obligatoire et nombre d'expatriés accèdent aussi à la citoyenneté canadienne. Résultat, on estime à 150 000 le nombre de Français installés au Canada, dont les trois-quarts au Québec.

La loi 101

Le français, d'abord! La loi 101 fait directement référence à la "Charte de la langue française" adoptée en 1977. Son but: instaurer à tous les niveaux la primauté du français au Québec, unique province canadienne officiellement francophone. Justice, enseignement, monde du travail ou publicité: seule la langue de Molière a droit de cité. Controversée, attaquée, la loi 101 est pourtant devenue le symbole de la singularité québécoise et de sa préférence linguistique. Elle est toujours d'actualité car la menace anglophone est loin d'être écartée. Début 2015, 24 commerçants anglophones ont ainsi contesté des amendes reçues pour avoir enfreint les règles d'affichage en vigueur au Québec qui oblige à une inscription unilingue en français. Réponse du juge Mascia, en charge du dossier: "La langue française est encore trop fragile pour se développer sans l'aide du gouvernement québécois." La vigilance des Québécois reste forte en la matière et beaucoup se désespèrent du peu d'intérêt que portent les Français à la question. Avis aux nouveaux arrivants...

400 ans de présence française en Ontario

En 1615, Samuel de Champlain, fondateur en 1608 de la ville de Québec, remonte la rivière des Outaouais et noue des liens avec le chef Huron Wendaat. Il s'installe une année dans la région et y établit la traite des fourrures. 2015 est la date officiellement retenue pour célébrer les quatre siècles de présence française en Ontario. Aujourd'hui, on dénombre près de 600 000 Franco-Ontariens, (sur une population provinciale totale de 13,5 millions) comme ils s'appellent depuis les années 1970. Un moyen de se distinguer des cousins québécois et d'affirmer leur identité. Ils représentent plus de la moitié des francophones canadiens hors Québec.
31 choses que vous ignorez peut-être sur le Canada

 

+1,9 % de croissance

Le Conference Board du Canada a revu ses prévisions de croissance de l'économie canadienne à 1,9% en 2015, alors qu'il prévoyait 2,4% avant la chute des tarifs pétroliers.

 500 entreprises françaises

La France est le 8e investisseur étranger au Canada, en stock. La plupart des grands groupes du CAC 40 y sont implantés, à l'exception notoire des constructeurs automobiles et des enseignes de grande distribution. A côté des industriels (Areva, L'Oréal, Sanofi, Total, Safran, Thales, etc.), des banques (BNP Paribas, Société générale) et des géants des services (Engie [ex-GDF Suez], Veolia, Vinci, Sodexo, etc.), présents depuis longtemps, les PME sont de plus en plus dynamiques. Au total, les entreprises françaises emploient près de 100 000 personnes au Canada. Bien que de plus en plus nombreuses en Ontario et dans les provinces de l'Ouest, les deux-tiers d'entre elles ont leur siège au Québec. A l'instar d'Ubisoft, qui a fait de Montréal sa base principale de production de jeux vidéo ou d'OVH qui y a installé son plus grand centre mondial d'hébergement web. Parmi les nouveaux venus récents, Isart Digital, une école privée d'enseignement supérieur (jeux vidéo et animation 3D) ou encore le Musée Grévin, qui a choisi Montréal pour sa première adresse nord-américaine.

700 000 postes à pourvoir

C'est le nombre d'emplois à combler d'ici à 2016 rien qu'au Québec, la province la plus âgée du pays, qui manque de bras et de cerveaux, dans tous les secteurs. Mais c'est tout le Canada qui doit recruter de la main-d'oeuvre spécialisées. D'où une politique d'immigration très ciblée.

1,38 dollars

Taux de change de l'euro en dollars canadiens (CAD) en juin 2015.

6,6% de chômage

Taux de chômage moyen au Canada en 2015. Certaines provinces, comme celles dites des "Prairies", au centre du pays, connaissent quasiment le plein-emploi. D'autres, comme les provinces maritimes, présentent un marché du travail plus fluctuant. Mais le vieillissement de la population d'un côté et le développement économique de l'autre génèrent un marché de l'emploi en progression constante.
31 choses que vous ignorez peut-être sur le Canada

 

176 milliards de barils

Le Canada se classe au deuxième rang mondial pour l'importance de ses réserves prouvées de pétrole, après l'Arabie Saoudite, avec 176 milliards de barils, dont 170 milliards sont tirés des sables bitumineux, dans la province de l'Alberta. Mais on trouve le précieux or noir également dans les Territoires du Nord et au large de la région Atlantique.

24 000 km2

C'est la surface occupée par l'ensemble des réservoirs gérés par Hydro-Québec, soit l'équivalent de la Lorraine! Grâce à sa production d'hydroélectricité, l'entreprise québécoise alimente non seulement la Belle Province mais aussi une bonne partie de la côte est américaine. A la fin des années 1980, la gigantesque centrale édifiée dans la Baie James avait été qualifiée de "projet du siècle" par René Lévesque, le premier ministre québécois de l'époque. Véritable empire, la société d'Etat représente une source de fierté nationale. Cependant, les immenses réservoirs ainsi que les infrastructures construites pour la production, le transport et la distribution de l'électricité ont un impact environnemental non négligeable et suscitent de nombreux questionnements au sein de l'opinion publique. Car, même si la majorité de la population soutien la production de cette énergie "propre", cela ne va pas sans poser de problème, notamment dans les territoires nordiques appartenant à des populations autochtones.

60e parallèle nord

C'est là où commencent le grand Nord et l'Arctique canadien. Une région au climat hostile, que ne relie quasiment aucune grande route depuis le sud, mais qui recèle d'immenses richesses en gaz et en pétrole ainsi qu'en minerais de toutes sortes, de l'or aux diamants en passant par l'uranium, le nickel, le zinc ou le fer. Le réchauffement climatique libère l'accès à ces ressources naturelles. Bien qu'elles restent encore très difficiles à exploiter, le gouvernement canadien, comme les grandes multinationales d'hydrocarbures et les entreprises minières, ont tous misé gros sur le développement économique dans le Nord, à partir du 49e parallèle nord et au-delà du 60e. Au Québec, le "Plan Nord" annoncé en 2011, affichait de gigantesques ambitions. A l'origine, 80 milliards de dollars investis sur vingt-cinq ans étaient prévus. Depuis, les ambitions ont été revues à la baisse mais l'exploitation de la région nordique de la Belle Province n'en est encore qu'à ses débuts. Au Nunavut, dans les Territoires du Nord-Ouest et au Yukon, les trois territoires nordiques du pays, les projets d'exploitations minières, de gaz et de pétrole sont pléthoriques. Autant d'opportunités de travail qui attirent les immigrés. Mais qui ne réjouissent pas forcément les écologistes. Quant aux Premières Nations, et en particulier les Inuits, leur avenir passe par une bonne gestion de ce développement économique dont ils essayent de ne pas être victimes mais partenaires.
31 choses que vous ignorez peut-être sur le Canada

110 volts

Incroyable, mais vrai! Les Etats-Unis et le Canada marchent aux 110 volts. La tension électrique découverte à la fin du XIXe siècle par Thomas Edison avait mis l'Amérique du Nord à la pointe de la modernité. Mais, après la Seconde Guerre mondiale, le vieux continent opte pour le 220, plus économique. Cependant, l'Amérique, qui est beaucoup plus avancée que l'Europe en matière d'équipements ménagers, renonce à s'aligner sur ce modèle, arguant que cela lui coûterait trop cher. Résultat: aujourd'hui, c'est l'Amérique qui est en retard sur l'Europe, l'Afrique et l'Asie.

Se mettre "sur son 36"

Alors qu'en France, on se met sur son 31 lorsqu'on veut bien s'habiller, au Québec, ce serait plutôt sur son 33, son 36 ou même sur son 45 (forty-five en anglais). L'expression "31" proviendrait d'un drap de luxe très fin appelé "trentain", dont la chaîne était faite de trente fois cent fils. Mais pourquoi cette surenchère au Québec? Aucune idée, répondent les linguistes les plus experts en la matière! Pourquoi dit-on aussi "haut comme deux pommes" dans la Belle Province et non comme trois pommes en France? Peut-être les fruits canadiens sont-ils plus gros que les français...

1 050 fromages!

Plus d'un millier de fromages sont fabriqués au Canada. Une information très méconnue, surtout des Français, bien chauvins en la matière. Il n'y a pourtant pas de quoi être jaloux puisque c'est souvent grâce à eux que l'artisanat fromager s'est développé ces dernières décennies, en particulier au Québec et en Ontario. Auparavant, à quelques exceptions près, les seuls fromages produits localement se limitaient à des Cheddar industriels. Mais depuis la fin des années 1990, la production artisanale "du terroir" a fait florès, pour le plus grand plaisir des consommateurs canadiens. Le Français s'amusera à reconnaître des saveurs proches du camembert, du Gouda ou encore d'un cabicou. Il en existe même à l'érable, histoire de faire vraiment local. A découvrir impérativement.
31 choses que vous ignorez peut-être sur le Canada

 

0,09290304 m2

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué? Une fois n'est pas coutume, c'est du côté des Anglo-Saxons que les choses se corsent. En effet, les Canadiens, contrairement aux Américains, ont bien adopté le système métrique mais l'usage perdure dans l'immobilier et le bâtiment de parler en pieds carrés. Un pied carré ou square foot (ft) égale exactement 0,09290304 m2. Donc, 60 m2 équivalent à 645.834625 ft. CQFD.

123 ou 1-2-3?

En Amérique du Nord, il est d'usage d'énoncer son numéro de téléphone par chiffres et non en nombres. Au même titre que l'on dira son adresse de cette façon: 42-67, et non 4267, Maisonneuve Ouest, par exemple. Ce qui facilite la vie, il faut bien l'avouer, dans un pays où les rues peuvent être particulièrement longues, comme Yonge Street, à Toronto, avec ses 1896 km! A noter également l'indication des points cardinaux, indispensables à mentionner (et à retenir) pour éviter de parcourir des kilomètres dans le mauvais sens...

1/2: la salle de bain

L'indication est particulièrement mystérieuse pour les nouveaux arrivants au Québec. Mais que peut bien signifier ce 1/2 dans les annonces immobilières? Tout simplement, la salle de bains! Contrairement à la France, on compte toutes les pièces d'un appartement, plus une demie pour la salle de bains. Ainsi, un 3 1/2 signifie: un salon, une chambre, une cuisine et une salle de bains. Au Canada anglophone, on parlera plutôt d'un appartement "one bedroom". Bon à savoir également: un duplex ou un triplex n'est pas un appartement sur deux ou trois étages, mais une maison avec deux ou trois appartements.

911 pour les urgences

A prononcer "neuf, un, un" en français et nine one one en anglais. Le 911 est un numéro d'appel d'urgence nord-américain, valable aussi bien aux Etats-Unis qu'au Canada. C'est donc l'équivalent du 112 en Europe.

745 dollars de loyer

Le prix du loyer moyen pour un appartement de deux chambres à Montréal en 2015 est de 745 dollars (environ 560 euros). Il faut compter presque le double à Vancouver, Toronto et Calgary (la ville du pétrole, en Alberta). Bonne nouvelle, cependant, pour les Parisiens tout du moins, les surfaces sont généralement beaucoup plus grandes que dans la capitale française. Mais attention, les mesures sont en pieds carrés et non en mètres carrés.

Πηγή: http://www.lexpress.fr/emploi/31-choses-que-vous-ignorez-peut-etre-sur-le-canada_1694395.html

Τετάρτη, 7 Οκτωβρίου 2015

Appel d’offre AUF: APPEL À MANIFESTATION D’INTÉRÊT POUR 2 PROJETS DE RECHERCHE SUR LA LANGUE FRANÇAISE

Appel d’offre AUF 


APPEL À MANIFESTATION D’INTÉRÊT 
POUR 2 PROJETS DE RECHERCHE SUR LA LANGUE FRANÇAISE

Date limite : 15 octobre 2015


L’Organisation internationale de la Francophonie et l’Agence universitaire de la Francophonie lancent un appel à manifestation d’intérêt pour deux projets de recherche sur la langue française.

Projet n° 1 : Projet de recherche sur le français dans l’espace arabofrancophone
Objet de la recherche : étudier les usages, les représentations et les modes de transmission comparés de la langue française et des autres langues en présence dans les pays du Maghreb et au Liban (pays où le français est langue d’enseignement et/ou de communication).

Projet n°2 : Projet de recherche sur la transmission de la langue française en Afrique subsaharienne
Objet de la recherche : Etude des modes de transmission de la langue française, et comparaison entre ces modes de transmission, hors système scolaire, et ceux des autres langues dans les pays d’Afrique subsaharienne où le français a le statut de langue officielle.

Σάββατο, 26 Σεπτεμβρίου 2015

APPEL À COMMUNICATIONS: "Diversité linguistique et culturelle, appropriations, réceptions Francophonies, formations à distance, migrances. Réflexions épistémologiques et interventions" TOURS, 9-11 juin 2016

APPEL À COMMUNICATIONS

Diversité linguistique et culturelle, appropriations, réceptions
Francophonies, formations à distance, migrances
Réflexions épistémologiques et interventions

TOURS, 9-11 juin 2016

Date limite: 15 octobre 2015


L’objectif principal de ce colloque sera, à partir de questionnements en sociolinguistique et en didactologie-didactique des langues (plus particulièrement du/des français), de mettre en débat des réflexions issues de ces deux tendances sans en privilégier une plutôt que d’autres, mais en posant la question des choix épistémologiques qui les sous-tendent et des raisons de ces choix qui ne peuvent être uniquement « scientifiques », mais qui sont aussi éthiques, politiques et liées à des manières différentes d’envisager l’intervention des chercheurs dans le champ social. Il s’agira donc d’argumenter sur les façons dont ces options épistémologiques-éthiques-
politiques problématisent respectivement les questions liées à la diversité linguistique et culturelle, en particulier du point de vue des modalités de réception et d’appropriation en jeu, en la matière. Les « terrains » des francophonies, des formations à distance qui interrogent également les distances en formation (cf. programme FaDA : CQFD [4]), des migrances, ainsi que les implications épistémologiques et interventionnistes, incluant la problématique des écritures / mises en forme / mises en scène des recherches seront plus particulièrement convoqués, sans exclure d’autres situations intéressant directement les recherches liées aux langues en SHS.

Les principales questions qui seront abordées et discutées s’appuient sur des visions contrastées des notions mêmes de « langue », de « culture », de « diversité », d’« appropriation », etc., et débouchent possiblement sur d’autres mises en perspective quant aux notions de « variation », « interaction », « distance », « terrain », « contexte », « histoire », par exemple, qui se colorent et se problématisent différemment selon les choix épistémologiques adoptés.

Appel complet à lire sur le site: http://dynadiv.univ-tours.fr/activites/colloque-international-diversite-linguistique-et-culturelle-appropriations-receptions-480078.kjsp

Πέμπτη, 10 Σεπτεμβρίου 2015

H νέα σύνθεση του Δ.Σ της Association des Professeurs de Français de Formation Universitaire - Athènes - Grèce (APF FU GRÈCE) μετά τις πρόσφατες αρχαιρεσίες

H νέα σύνθεση του Δ.Σ της Association des Professeurs de Français de Formation Universitaire - Athènes - Grèce (APF FU GRÈCE) μετά τις πρόσφατες αρχαιρεσίες

- Πρόεδρος: Αθηνά Καραθάνου
- Γενική Γραμματέας: Μαρία Παππή
- Αντιπρόεδρος κ’ αρχισυντάκτης Contact+: Χρήστος Νίκου
- Οργανωτική γραμματέας: Ιωάννα Φύκαρη
- Ειδική Γραμματέας: Έλενα Στεφανοπούλου
- Ταμίας: Ευαγγελία Ψυχογυιού
- Έφορος βιβλιοθήκης: Γεώργιος Λαζαρίδης
- Μέλος 1 : Κονταξάκη Ευαγγελία
- Μέλος 2 : Κωνσταντοπούλου Μαρία-Ελένη

Ευχόμαστε στο νέο Δ.Σ. επιτυχίες στη δύσκολη αποστολή του! Εμείς θα συνεχίσουμε να προβάλλουμε το έργο της APF FU GRÈCE. Κοινοί σκοποί: η προώθηση της γαλλικής γλώσσας και η προβολή των γαλλόφωνων πολιτισμών στον ελλαδικό χώρο.

Τρίτη, 8 Σεπτεμβρίου 2015

APPEL À CONTRIBUTIONS "Le développement de compétences en éducation et en formation" Revue Éducation et francophonie


APPEL À CONTRIBUTIONS

"Le développement de compétences en éducation et en formation"
Revue Éducation et francophonie


Date limite: 30 septembre 2015

Parution : Automne 2016

Rédacteurs invités :
Marie-Françoise Legendre, Université Laval




Description sommaire :

Au cours des vingt dernières années, les débats autour des compétences ont fait couler beaucoup d’encre à un point tel qu’il devient de plus en plus difficile pour les acteurs de terrain de faire la part des choses. En effet, le terme même de compétences a été fortement marqué par ses divers usages sociaux, autrement dit par la manière dont les acteurs l’ont utilisé à travers leur discours selon les types d’intérêt qu’ils cherchaient à promouvoir ou à discréditer. Il est temps, croyons-nous, de parvenir à dépasser les oppositions radicales et nécessairement réductrices au profit d’une meilleure intelligibilité des véritables enjeux reliés à l’usage de la notion de compétence en éducation et en formation.
• Quels sont les fondements épistémologiques de la notion de compétences ? À quelle conception des savoirs, de leurs modes d’appropriation et de leur contribution au développement de la personne faut-il la rattacher?
• Doit-on considérer l’introduction des compétences en éducation et en formation comme un simple effet de mode ou comme l’expression d’un questionnement en profondeur sur les finalités de la formation?
• Comment et pourquoi développer des compétences à l’école, quelles pratiques pédagogiques privilégier?
• Comment aborder les compétences professionnelles en formation, quels dispositifs mettre en place?
• Quelles sont les principales dérives auxquelles peut conduire l’usage de la notion de compétence en éducation et formation?
• Quels sont les principaux défis et enjeux entourant l’évaluation des compétences dans divers contextes de formation?
• Comment « penser » le développement de compétences dans un contexte de plus en plus marqué par la reddition de compte et l’obligation de résultats?

En savoir plus: http://www.acelf.ca/c/revue/appel-articles/article-toile-de-fond.php?id=17#.Veh0wrz4cRk

Directives de publication: http://www.acelf.ca/c/revue/appel-articles/directives.php#.Veh0s7z4cRk

Source: http://www.acelf.ca/c/revue/appel-articles/index.php#.Veh0_Lz4cRn

Κυριακή, 7 Ιουνίου 2015

Appel à candidatures : recrutement du recteur de l’AUF



Appel à candidatures : le poste de recteur de l’Agence universitaire de la Francophonie est vacant à compter du 7 décembre 2015

Conformément à l’article 2.6 des statuts de l’AUF, « le recteur est le directeur exécutif de l’AUF. À ce titre, notamment :

  • Il est l’ordonnateur principal des recettes et des dépenses ; il présente chaque année un projet de budget au conseil d’administration et soumet à son approbation les comptes de l’année précédente et un rapport annuel d’activité. Il entreprend toutes les démarches requises pour la collecte de fonds, notamment via le fonds de dotation de l'AUF, et en rend compte au conseil d'administration.
  • Il recrute, dirige et gère les personnels propres de l’Agence.
  • Il met en œuvre l'ensemble des orientations et des programmes de l'AUF. Il approuve et met en œuvre les contrats confiés à l’AUF. Il rend compte de l'ensemble de ces activités à chaque réunion du conseil d’administration. »

Chaque candidature au poste de recteur devra être accompagnée d’un curriculum vitæ et comporter un projet de développement de l’AUF pour les quatre années à venir. Le dossier devra être adressé, par voie postale et électronique, au Président de l’Agence universitaire de la Francophonie, à l’adresse suivante :

Monsieur le Président
Agence universitaire de la Francophonie (AUF)
BP 49714 Csp du Musée
Montréal (Québec) H3T 2A5
Canada



La date limite pour la réception des candidatures a été fixée au 22 juillet 2015. La date de la prise de fonction est prévue le 7 décembre 2015. Conformément au règlement d’administration générale de l’AUF, les candidats au poste de recteur doivent remplir les critères suivants :

  • être professeur de l’enseignement supérieur ou chercheur de grade équivalent en activité ;
  • avoir assumé des responsabilités de ges­tion universitaire ;
  • avoir une bonne connaissance des organisations universitaires et scientifiques internationales ainsi qu’une bonne connaissance des institutions francophones.

Toute information peut être obtenue auprès de l’assistante du recteur de l’AUF à l’adresse suivante : chantal.lemullois@auf.org ou par téléphone au : + 33 1 44 41 18 13.

Σάββατο, 6 Ιουνίου 2015

AUF : Προκήρυξη πρόσληψης μεταδιδακτορικών ερευνητών (Προθεσμία: 25 Ιουνίου 2015)

Προκήρυξη πρόσληψης μεταδιδακτορικών ερευνητών

Προκήρυξη 2015 του Ινστιτούτου Έρευνας για την ανάπτυξη
Περιοχή προέλευσης : Δυτική Ευρώπη




Προκηρύσσονται 15 θέσεις για ένα έτος , δυνατότητα ανανέωσης για 2ο χρόνο.

Οι υποψήφιοι πρέπει να έχουν αποκτήσει διδακτορικό (γαλλικό διδακτορικό, PhD ή ισότιμο ξένο διδακτορικό) μέσα στα 5 προηγούμενα χρόνια. Θα πρέπει να προσκομίζουν ένα φάκελο υποψηφιότητας στον οποίο θα παρουσιάζουν το ερευνητικό πρόγραμμα που προτείνουν να αναπτύξουν σε ένα ίδρυμα με το οποίο το ΙΕΑ θα πραγματοποιήσει συν-εποπτεία. Θα δοθεί ιδιαίτερη προσοχή στα ερευνητικά σχέδια που αφορούν τα εξής θέματα:

  • Σχέσεις κοινωνιών – περιβάλλοντος
  • Ανάπτυξη, κοινωνικές και οικονομικές δυναμικές
  • Στήριξη, αναπτυξιακές πολιτικές του Κράτους
  • Κίνδυνοι, κλίματα και περιβάλλον
  • Βιοποικιλότητα, πόροι και διατροφική ασφάλεια
  • Υγεία

  • Οι υποψήφιοι που θα επιλεχθούν θα εργάζονται στη Μητροπολιτική Γαλλία και θα μπορούν να πραγματοποιήσουν αποστολές μικρής ή μεγάλης χρονικής διάρκειας, σε χώρα του Νότου ή σε υπερπόντια περιοχή ή νομό.
  • Ο φάκελος υποψηφιότητας και ο ενημερωτικός οδηγός, που πρέπει απαραίτητα να συμβουλευτείτε πριν την υποψηφιότητα σας, είναι διαθέσιμα στην ιστοσελίδα του ΙΕΑ.
  • Ο πλήρης φάκελος πρέπει να αποσταλεί στην ηλεκτρονική διεύθυνση drh.recrutement@ird.fr το αργότερο μέχρι 25 Ιουνίου 2015.

Εγγραφές σε γαλλικά πανεπιστήμια (ακαδ. έτος 2015-2016 - Προθεσμία: 13 Ιουνίου 2015!)

Έχετε κάνει αίτηση για το πρώτο έτος σπουδών σε γαλλικά πανεπιστήμια μέσω ιστοσελίδας http://www.admission-postbac.fr/ ;
Σας υπενθυμίζουμε να επισκεφθείτε το λογαριασμό σας τη Δευτέρα 8 Ιουνίου μετά από τις 3 μ.μ για να μάθετε τις απαντήσεις των πανεπιστημίων.
Προσοχή! Πρέπει να απαντήσετε πριν από τις 13 Ιουνίου !

Καλή επιτυχία !

Πολύ ενδιαφέροντα δωρεάν μαθήματα Moocs στα γαλλικά



Πολύ ενδιαφέροντα δωρεάν μαθήματα Moocs στα γαλλικά, για να εμπλουτίσετε τις εγκυκλοπαιδικές σας γνώσεις και να ασκηθείτε στη χρήση γαλλικού δοκιμιακού λόγου. Διδάσκουν καθηγητές πολύ γνωστών γαλλικών πανεπιστημίων. Αξίζει τον κόπο να δοκιμάσετε ένα από αυτά!
(https://www.france-universite-numerique-mooc.fr/cours/).

Παρασκευή, 5 Ιουνίου 2015

Appel à candidature - Volontariat international de la Francophonie - Promotion 2015-2016 (Date limite: 30 juin 2015)

Appel à candidature | Volontariat international de la Francophonie - Promotion 2015-2016

Date limite: 30 juin 2015 





Le programme de Volontariat international de la Francophonie (VIF) offre aux jeunes la possibilité de participer au développement de projets au sein de l’espace francophone. Fondé sur des valeurs de partage, d’échanges et de multiculturalisme, le VIF offre l’opportunité à des jeunes francophones d’œuvrer durant 12 mois dans l’une des missions de la Francophonie :

  • la promotion de la langue française et de la diversité culturelle et linguistique,
  • la promotion de la paix, de la démocratie et des droits de l’Homme,
  • l’éducation, la formation et la culture
  • l’appui au développement durable et à la solidarité,
  • les NTIC pour la réduction de la fracture numérique.
Plus d’une cinquantaine de postes de volontaires au sein d’institutions francophones sont à pourvoir pour la promotion 2015-2016.

Pour accéder à la présentation complète du programme VIF (la liste des postes à pouvoir, les critères d'éligibilité, les modalités de participation), et pour soumettre votre candidature, consultez les sites internet :
www.jeunesse.francophonie.org et www.francophonie.org http://www.francophonie.org/-Engagement-des-jeunes-.html

L’appel à candidature sera lancé du 1er au 30 juin 2015 (midi heure de Paris)

Ce programme est mis en œuvre par l’OIF et mené en partenariat avec l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), avec le soutien de l’Association internationale des maires francophone (AIMF) et de TV5 Monde.

Liste des postes à pourvoir : http://www.auf.org/media/adminfiles/liste_des_postes_P2015_2016_pour_publication.pdf

Plus d’informations sur :
www.francophonie.org | www.jeunesse.francophonie.org | www.auf.org | www.aimf.asso.fr | www.tv5.org

L’OIF compte 57 États et gouvernements membres, et 23 pays observateurs

Contact : Direction de l’Éducation et de la Jeunesse | volontariat@francophonie.org

Πέμπτη, 28 Μαΐου 2015

5 Ιουνίου 2015, στις 19:30 Διάλεξη με θέμα: "Ψυχανάλυση και εφηβεία"

 
 




Παρασκευή 5 Ιουνίου 2015, 19.30
Γαλλικό Ινστιτούτο Ελλάδος


Η σχέση της ψυχανάλυσης µε την εφηβεία εγγράφεται στο πεδίο της γενικότερης εξέλιξης των ψυχαναλυτικών, παιδαγωγικών και κοινωνικών ιδεών και σηµαδεύεται από τα ιδιαίτερα χαρακτηριστικά κάθε
χώρας.
Το χρονικό της πολύπλευρης αυτής σχέσης, τα κλινικά και θεωρητικά της ορόσηµα, θα διερευνηθούν και θα συζητηθούν σε αυτή τη διάλεξη/ συζήτηση. Πώς τελικά τοποθετείται ο ψυχαναλυτής απέναντι στον έφηβο και ποια η ανταπόκριση του εφήβου;

Οµιλητής: Philippe Gutton, ψυχίατρος, ψυχαναλυτής, Καθηγητής του Πανεπιστηµίου Denis-Diderot, ιδρυτής και διευθυντής του περιοδικού
Adolescence

.
Σχολιασµός: Γεράσιµος Στεφανάτος, ψυχίατρος, παιδοψυχίατρος, ψυχαναλυτής, µέλος της γαλλικής ψυχαναλυτικής εταιρείας Quatrième Groupe  O.P.L.F.

Συντονιστής: Πέτρος Κεφάλας, Κλινικός ψυχολόγος στο Ψυχιατρικό Νοσοκοµείο Αττικής- Μονάδα εφήβων.
Οργάνωση: Εταιρεία Ψυχαναλυτικής Μελέτης της Εφηβείας
Ένηβος, εκδόσεις της Εστίας.
Ταυτόχρονη µετάφραση
Θα δοθούν βεβαιώσεις παρακολούθησης

Τετάρτη, 20 Μαΐου 2015

APPEL À CONTRIBUTIONS "Espace, mémoire et savoirs dans la fiction d’Ananda Devi", Date limite: 6 juin 2015

APPEL À CONTRIBUTIONS

Espace, mémoire et savoirs dans la fiction d’Ananda Devi
Appel à contribution pour le hors-série n° 3 de la revue Mosaïques

Date limite: 6 juin 2015

Ananda Devi occupe une place de choix dans le champ littéraire francophone. Saluée par la critique dès ses tout premiers textes, elle a depuis confirmé son talent à travers une œuvre abondante et pluri-générique, qui se fonde sur une écriture « intimiste » et « engagée » (Issur, 2012), à la fois douce et violente. La qualité et le nombre de prix engrangés, la consécration éditoriale depuis 2006 avec l’entrée dans la prestigieuse collection « Blanche » de chez Gallimard, la qualité et le nombre de plus en plus croissant des études universitaires qui lui sont consacrées témoignent d’une œuvre de grande amplitude et digne d’intérêt. D’un livre à un autre, l’art de Devi s’affirme comme un regard spécifique sur le monde et sur les hommes. Son sens aigu d’observation et sa capacité à saisir des destins improbables confèrent à sa poétique un cachet particulier. En rupture avec les conventions, dépouillée de boursoufflures et de surenchère rhétorique, cette écriture extrait de la langue toutes les sonorités dont elle est capable, toutes ces « possibilités émotives » (Italo Calvino, 1989), ce qu’elle peut évoquer de sensations, pour capter la variété du monde et restituer des discours intimes, des mémoires mal enfouies ou boudées, des espaces interdits, des savoirs mineurs ou minorés qui resteraient dans l’anonymat. Cette écriture s’enracine profondément dans le terreau africain, notamment mauricien, et se caractérise mêmement par une force d’arrachement phénoménale pour se hisser au niveau de l’universel et traiter des problématiques touchant à l’humanité entière. Espaces, mémoires, savoirs, langues et codes locaux et globaux interagissent pour donner lieu à une œuvre ouverte qui, pour se construire, explore diverses spatialités, temporalités, épistémès, dont l’épaisseur symbolique n’a pas encore été suffisamment questionnée.
S’écartant provisoirement des problématiques usuellement débattues sur l’œuvre de Devi, ce numéro hors-série de la revue transdisciplinaire Mosaïques veut explorer son univers de fiction et rendre hommage à cette auteure prodigieuse, en s’efforçant d’appliquer à son écriture fusionnelle des genres, langues, registres, voies/voix, et codes, etc. un regard attentif à la prolifération des espaces et des savoirs, ainsi qu’à la permanence des questions mémorielles.

Les propositions, en français et d’une longueur maximale de 300 mots au plus, accompagnées d’une bibliographie indicative et d’une brève présentation de l’auteur, suivront les axes non-exhaustifs ci-dessous et seront adressées à : Jean Claude Abada Medjo (jccarka@yahoo.fr), Tél. (+237675651820) et Kumari Issur (kumari@uom.ac.mu), tél. (+23057833837)

Axes possibles

L’inspiration spatiale
L’histoire et la mémoire
Les savoirs du texte
Utopie, dystopie, uchronie
Les fictions du moi
Le mélange des genres
Le brassage des cultures
Le métissage des langues
Le mélange des registres
La polyphonie et l’intertextualité
La circulation entre les arts
La présence des médias
L’hybridité et l’identité
Le corps-mémoire, l’érotisme
Le désir et le plaisir (du texte)

Calendrier à retenir :
Propositions de contribution le 6 juin 2015
Avis d’acceptation ou de refus : 15 juin 2015
Réception des contributions définitives : 15 septembre 2015
Parution du hors-série : décembre 2015.

Τρίτη, 21 Απριλίου 2015

Υποτροφίες Vrika! Πρόσκληση υποβολής υποψηφιοτήτων

Υποτροφίες Vrika!

Πρόσκληση  υποβολής  υποψηφιοτήτων



Η  Γαλλική  Πρεσβεία  προσφέρει  υποτροφίες  για  2ο έτος  Master  (ανεξαρτήτως  επιστηµονικού πεδίου)  µε  την  υποστήριξη  του  Ιδρύµατος  Σταύρος Νιάρχος.
Πέραν  των  υποτροφιών  της  Γαλλικής  Πρεσβείας,  το πρόγραµµα προσφέρει  φέτος  υποτροφίες  από  4 γαλλικά  Ανώτατα  Εκπαιδευτικά  Ιδρύµατα  (EAC,
EDHEC,  EURECOM  και  IÉSEG),  τα  οποία προσφέρουν  µειωµένα  δίδακτρα  για  συγκεκριµένα προγράµµατα σπουδών. 
Το  ερευνητικό  κέντρο  INRIA  Sophia-Antipolis,  σε συνεργασία  µε  την  Πρεσβεία,  συγχρηµατοδοτεί  για τρίτη συνεχή χρονιά, δύο υποτροφίες για µεταπτυχιακά προγράµµατα στην επιστήµη της Πληροφορικής.
Η  Air  France  προσφέρει  ένα  εισιτήριο  σε  10 υποτρόφους του προγράµµατος.
Η πρόσκληση υποβολής υποψηφιοτήτων VRIκα! για το έτος 2015/16  θα διαρκέσει µέχρι στις 15 Μαΐου 2015.

CRÉATION DU REFTIC, RÉSEAU FRANCOPHONE DE TRADUCTEURS ET INTERPRÈTES DE CONFÉRENCE

CRÉATION DU REFTIC, RÉSEAU FRANCOPHONE DE
TRADUCTEURS ET INTERPRÈTES DE CONFÉRENCE
http://reftic.francophonie.org/



Le réseau francophone de traducteurs et interprètes de conférence (REFTIC) est un forum de collaboration internationale, composée de traducteurs et d’interprètes de conférence, ainsi que d’experts dans le domaine de la traduction et de l’interprétation de conférence, ayant le français dans leurs combinaisons linguistiques et exerçant au sein ou autour des organisations africaines et internationales.

Créé par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), ce réseau est le fruit d’une concertation entre celle-ci et les organisations internationales partenaires de la Francophonie, et est né des besoins identifiés au sein de ces dernières, en termes de traducteurs et interprètes qualifiés.
Le REFTIC concerne dans un premier temps les organisations internationales basées en Afrique, et s’ouvrira progressivement aux autres continents.

Les missions du REFTIC s’articulent autour des axes suivants :
  • Répondre à la pénurie de traducteurs et interprètes qualifiés ayant le français dans leur combinaison linguistique dans les organisations internationales partenaires de l’OIF ;
  • Créer un espace d’échanges d’expériences et de mutualisation de ressources ;
  • Conduire des actions de formation de renforcement de capacités (à destination de ses membres et des futurs adhérents) et de formation de formateurs ;
  • Établir des passerelles entre centres de formation reconnus et organisations multilatérales partenaires de la Francophonie, et ainsi soutenir les jeunes diplômés francophones, dans le cadre d’un programme de mobilité, dans leurs démarches de candidature auprès de ces institutions.

Pour plus d'information : http://reftic.francophonie.org/

Il est dès à présent possible grâce au site Internet du REFTIC de s'inscrire au registre des traducteurs et interprètes ou de poser sa candidature pour une bourse d'études de l'OIF dans une formation de traducteur ou d'interprète de conférence.

Τετάρτη, 25 Μαρτίου 2015

Michel Politis promu Officier dans l'Ordre des Palmes académiques

Michel Politis promu Officier dans l'Ordre des Palmes académiques. La remise des insignes a eu lieu à Corfou, le 6 mars 2015, par Monsieur Olivier Descotes, Directeur de l'Institut français de Grèce, Conseiller de coopération et d'action culturelle.

 

Πέμπτη, 26 Φεβρουαρίου 2015

Σιγά-σιγά σχηματίζεται σε όλη την Ελλάδα μια αλυσίδα μαραθωνίων ανάγνωσης για τη Γαλλοφωνία #M1432015

Σιγά-σιγά σχηματίζεται μια αλυσίδα μαραθωνίων ανάγνωσης για τη Γαλλοφωνία. Έχουν ήδη δηλώσει συμμετοχή
  • η Κέρκυρα (θα διαβάσουν τους Τρεις Σωματοφύλακες του Αλεξάνδρου Δουμά),
  • η Άρτα (θα διαβάσουν τον Μικρό Πρίγκιπα του Αντουάν ντε Σαιντ-Εξυπερύ)
  • η Πάτρα (θα διαβάσουν “Le club des incorrigibles optimistes” του Jean-Michel Guenassia
  • η Αθήνα (Λεξικοπωλείο: θα διαβάσουν τον Ξένο του Albert Camus)
Τις προσεχείς ημέρες πρόκειται να ανακοινωθούν τουλάχιστον άλλο τρεις μαραθώνιοι: στη Σύρο, τη Μυτιλήνη κι ένας δεύτερος στην Αθήνα. Υπάρχουν πληροφορίες και για άλλες ανάλογες πρωτοβουλίες, αλλά ακόμη είναι νωρίς για να ανακοινώσουμε το οτιδήποτε.

Το πιο σημαντικό για μας είναι ότι με μέρα, στις 14 Μαρτίου 2015, στις 11:00 γαλλόφωνοι από διάφορες πόλεις και νησιά της Ελλάδας, με δική τους πρωτοβουλία, οργανώνουν όλοι μαζί, συντονισμένα, εκδηλώσεις για να δηλώσουν ότι η γαλλική γλώσσα είναι παρούσα στην Ελλάδα, η γαλλική γλώσσα αποτελεί φορέα πολιτισμών και ότι συνεχίζει να είναι "χρήσιμη".


Η συντονιστική επιτροπή των εκδηλώσεων έχει δημιουργήσει δικό της ιστολόγιο  (http://marathonsfrancophonie.blogspot.gr/) μέσω του οποίου ενδιαφερόμενοι θα μπορούν να ενημερώνονται για τα διαδικαστικά και τις συμμετοχές.

Για τη στήριξη της πρωτοβουλίας έχει ήδη δημιουργηθεί λογαριασμός email marathon.francophonie@gmail.com, τον οποίο μπορούν οι ενδιαφερόμενοι να χρησιμοποιούν για να επικοινωνούν με τη συντονιστική επιτροπή.

Τέλος για τη διευκόλυνση των χρηστών των μέσων κοινωνικής δικτύωσης έχει δημιουργηθεί ειδικό hashtag ‪#‎M1432015‬





 

Πέμπτη, 12 Φεβρουαρίου 2015

14 Μαρτίου 2015, στις 11:00: «Μαραθώνιοι ανάγνωσης για τη Γαλλοφωνία - Marathons de lecture pour la Francophonie»



http://marathonsfrancophonie.blogspot.gr/

Πρόσκληση
για να γιορτάσουμε 
ΜΑΖΙ 
τη Διεθνή Ημέρα Γαλλοφωνίας

 Γαλλόφωνοι από διάφορες πόλεις της Ελλάδας σκέφτηκαν ότι θα ήταν σκόπιμο να γιορτάσουμε όλοι μαζί, ανεξάρτητα εθνικότητας, ηλικίας, σπουδών και επαγγέλματος  τη Διεθνή Ημέρα Γαλλοφωνίας. 
 Ρίχτηκε η εξής ιδέα:
 Μια μέρα, όλοι οι γαλλόφωνοι της Ελλάδας να σχηματίσουν μια αλυσίδα «μαραθωνίων ανάγνωσης» γαλλόφωνων συγγραφέων. Το Σάββατο 14 Μαρτίου 2015, σε κάθε πόλη της χώρας ,ομάδα γαλλόφωνων να διαβάσει από ένα βιβλίο (ή αποσπάσματα) γαλλόφωνου συγγραφέα, τον οποίο θα επιλέξει η ίδια. Για να έχει απήχηση η γαλλόφωνη αυτή πρωτοβουλία, προτάθηκε οι μαραθώνιοι αυτοί να αρχίσουν ταυτόχρονα σε όλη την Ελλάδα, και πιο συγκεκριμένα στις 11:00.
Οι «μαραθώνιοι ανάγνωσης» αποτελούν εκδηλώσεις που έχουν υιοθετηθεί από πολλούς φορείς προώθησης έργου συγγραφέων (π.χ. στην Ισπανία: μαραθώνιοι ανάγνωσης έργων του Θερβάντες) ή που αποσκοπούν στην προώθηση μιας ιδέας (Βρυξέλλες: 12 Ώρες για την Ελλάδα).
Οι ενδιαφερόμενοι δημιούργησαν μια συντονιστική επιτροπή, η οποία θα αναλάβει να συντονίσει τις ομάδες που θα μετάσχουν σ’ αυτούς τους μαραθωνίους ανάγνωσης. Ο ρόλος της θα είναι καθαρά συντονιστικός και δεν θα υποκαταστήσει τις ομάδες και αυτούς που θα ορίσουν ως υπευθύνους για τον μαραθώνιο ανάγνωσης που θα διοργανώσουν. 
Η μόνη ουσιαστική υποχρεώση ομάδων που να λάβουν μέρος είναι να ενημερώσουν τη συντονιστική επιτροπή για την απόφασή τους να μετάσχουν στην πρωτοβουλία. Όσο πιο γρήγορα το αποφασίσουν, τόσο το καλύτερο για όλους! Προτείνουμε, ενδεικτικά, όσες ομάδες αποφασίσουν να μετάσχουν, να ανακοινώσουν τη συμμετοχή τους στη συντονιστική επιτροπή μέχρι τις 25/2/2015, χωρίς αυτό να σημαίνει ότι δεν μπορεί να δηλώσουν συμμετοχή και τις επόμενες ημέρες. Η συμμετοχή των ομάδων και τα ενημερωτικά κείμενά τους θα αναρτώνται ευχαρίστως στο παρόν ιστολόγιο.
Για να είναι αναγνωρίσιμη η πρωτοβουλία και να είναι εφικτή η προβολή της επελέγη ο εξής τίτλος:
«Μαραθώνιοι ανάγνωσης για τη Γαλλοφωνία - Marathons de lecture pour la Francophonie»
Για τη στήριξη της πρωτοβουλίας έχει ήδη δημιουργηθεί λογαριασμός email marathon.francophonie@gmail.com, τον οποίο μπορούν οι ενδιαφερόμενοι να χρησιμοποιούν για να επικοινωνούν με τη συντονιστική επιτροπή. Επίσης, εντός των προσεχών ημερών θα δημιουργηθεί ιστολόγιο, στο οποίο θα αναρτώνται ανακοινώσεις της συντονιστικής επιτροπής και των ομάδων που θα μετάσχουν σ’ αυτούς τους μαραθώνιους.
Η διοργάνωση είναι σχετικά απλή και το κόστος ελάχιστο. Αρκεί να συγκροτηθεί μια οργανωτική επιτροπή, να  βρεθεί μια αίθουσα (όχι απαραίτητα μεγάλη) και ένα κείμενο. Κάθε  πρωτοβουλία θα φέρει τον δικό της τίτλο, εμπνευσμένο από τα μέλη της ομάδας, στο πλαίσιο του εορτασμού της Γαλλοφωνίας. Στη συνέχεια στέλνουμε προσκλήσεις σε φίλους και γνωστούς και δημοσιοποιούμε την εκδήλωση στα τοπικά ΜΜΕ και τα μέσα κοινωνικής δικτύωσης. Συγκεντρώνουμε προτιμήσεις και στη συνέχεια καταρτίζουμε πίνακα οποίος θα αποτελείται από τρεις τουλάχιστον στήλες. 1) Ώρα ανάγνωσης, 2) αναγνώστης, 3) απόσπασμα . Μοιράζουμε τα κείμενα στους αναγνώστες (κρατάμε ένα πακέτο για την ημέρα της εκδήλωσης, μήπως και συμβεί κάτι το απρόοπτο). Την ημέρα της εκδήλωσης ξεκινάει ο πρώτος, ακολουθεί ο δεύτερος, μετά ο τρίτος και η εκδήλωση ολοκληρώνεται μόλις διαβάσει και ο τελευταίος αναγνώστης.