20 Μαρτίου: Διεθνής Ημέρα της Γαλλοφωνίας

20 Μαρτίου: Διεθνής Ημέρα Γαλλοφωνίας
Η Ελλάδα μέλος της Γαλλοφωνίας από το 2004
Με τη συμμετοχή μας στη Γαλλοφωνία στηρίζουμε την πολυγλωσσία και μέσω αυτής την ελληνική γλώσσα

Τετάρτη, 11 Ιανουαρίου 2012

Προκήρυξη θέσης καθηγητή γαλλικής γλώσσας (Université d'Ottawa, Canada)

APPEL À CANDIDATURES

Poste de professeur remplaçant en langue française et rédaction (Université d'Ottawa, Canada)

Date limite: 24 février 2012

Le Département de français de l’Université d’Ottawa sollicite des candidatures à un poste de professeur remplaçant en langue française et rédaction au rang d’adjoint pour une période d’une année débutant le 1er juillet 2012.

Fonctions : enseignement au premier cycle.

Critères d’admissibilité : doctorat et publications en langue française ou en études littéraires; expérience de l’enseignement avec de bonnes évaluations; un intérêt pour la rédaction spécialisée et/ou pour l’éditique serait un atout.

Salaire : selon la convention collective.

Prière de faire parvenir votre lettre de candidature, votre curriculum vitæ, un exemplaire de vos principales publications, des évaluations de votre enseignement et de voir à ce que, sous pli séparé, trois lettres de recommandation confidentielles soient envoyées à :

Monsieur Christian Milat
Directeur
Département de français
Université d’Ottawa
60, rue Université
Ottawa (Ontario) K1N 6N5

Date de clôture : 24 février 2012.

L’Université d’Ottawa souscrit à l’équité en matière d’emploi. Nous encourageons fortement les femmes, les Autochtones, les personnes handicapées et les membres des minorités visibles à poser leur candidature. Conformément aux exigences d’immigration Canada, toutes les personnes qualifiées sont invitées à postuler; la priorité sera toutefois accordée aux citoyens canadiens et aux résidents permanents.

1 σχόλιο:

  1. L’Allemagne doit payer à la Grèce ses obligations qui sont impayées longtemps !!!

    Signez la demande ici :

    http://www.greece.org/blogs/wwii/?page_id=448

    En octobre 1940, la Grèce est entraînée dans la Seconde Guerre mondiale suite à l’invasion de son territoire par Mussolini. Pour sauver Mussolini d’une défaite humiliante, Hitler a envahi la Grèce en 1941.

    La Grèce est pillée et dévastée pas les Allemands comme aucun autre pays sous leur occupation militaire. La Croix Rouge Internationale a jugé qu’entre 1941 et 1943, au moins 300,000 grecs sont morts de la faim- un résultat direct du pillage de la Grèce par les Allemands. Mussolini s’est plaint à son ministre des affaires étrangères, le Conte Ciano « Les Allemands ont pris des Grecs même leurs lacets de souliers ».

    L’Allemagne et l’Italie, en plus de faire la Grèce payer des sommes exorbitantes en dépenses d’occupation, ont obtenu de la Grèce par la force un prêt (un prêt d’occupation) de $3.5 billion. Hitler lui-même a reconnu la nature légale de ce prêt et a donné des ordres pour le commencement du remboursement du prêt. Après la fin de la guerre, la Grèce est accordée $7.1 billion à la Conférence de Paris en 1946, des $14.0 billion demandées, pour les réparations en dommages résultant de la guerre.

    L’Italie a remboursé la Grèce de sa part du prêt d’occupation, l’Italie et la Bulgarie ont payé la Grèce les réparations en dommages de guerre, et l’Allemagne a payé les réparations en dommages de guerre à la Pologne en 1956 et à l’ex-Yougoslavie en 1971.

    Nous demandons du gouvernement Allemand à honorer ses obligations à la Grèce, qui sont longtemps impayées, en s’acquittant du prêt d’occupation obtenu par la force, et en payant les réparations en dommages de guerre proportionnellement aux dommages matériaux, aux atrocités et au pillage commis par les machines guerrières Allemandes.

    SIgnez tous la demande :

    http://www.greece.org/blogs/wwii/?page_id=448

    Nous vous remercions infiniment!

    ΑπάντησηΔιαγραφή