20 Μαρτίου: Διεθνής Ημέρα της Γαλλοφωνίας

20 Μαρτίου: Διεθνής Ημέρα Γαλλοφωνίας
Η Ελλάδα μέλος της Γαλλοφωνίας από το 2004
Με τη συμμετοχή μας στη Γαλλοφωνία στηρίζουμε την πολυγλωσσία και μέσω αυτής την ελληνική γλώσσα

Τρίτη, 14 Ιουνίου 2011

Διεθνές συνέδριο: Formation et professionnalisation des enseignants de langues. Evolution des contextes, Des besoins et des dispositifs

Sèvres, les 3 et 4 novembre 2011, au Centre international d’études pédagogiques – CIEP
Colloque international organisé par le DILTEC (EA 2288)
Groupe de recherche FICEL
Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3
Date limite: 30 juin 2011
2ème appel à communication

Dans la plupart des pays de l’Union européenne, l’entrée dans le système universitaire européen a donné l’occasion aux décideurs politiques en matière d’éducation, aux responsables universitaires ainsi qu’aux formateurs d’enseignants de repenser les différents dispositifs de formation préparant au métier d’enseignant de langue(s) étrangère(s). Pour comprendre les enjeux actuels de ces formations professionnelles, il convient de s’interroger sur :
  • la diversification des contextes et des publics pour une éducation au(x) plurilinguisme(s) ;
  • la mise en place de nouveaux cursus universitaires issus des réformes prônées par l’Europe (LMD) et, plus récemment par la France (réforme de la formation des enseignants).
L’impact des mutations sociales, économiques, juridiques et culturelles sur la didactique des langues explique le fait que la formation initiale – potentiellement professionnalisante – se trouve au cœur des préoccupations actuelles de notre domaine de recherche. Dans une démarche d’éducation aux plurilinguismes des futurs enseignants qui tienne compte des dimensions transversales des langues et de leur(s) statut(s) (enseignement intégré d’une ou de plusieurs langues : langue maternelle, langue étrangère, langue seconde ; enseignement simultané/successif de plusieurs langues proches/lointaines ; enseignement de disciplines « dites » non linguistiques en langues étrangères, etc.), plusieurs composantes seront questionnées dans ce colloque.

1. Les disciplines associées à la didactique des langues (DLE)
Quelle est la place des disciplines traditionnellement convoquées et comment répondent-elles à la FRAMONDE - 13 juin 2011 - page 2 sur 22complexification de la DLE ? De même, comment des disciplines nouvellement questionnées telles que la sociologie des professions, la didactique professionnelle – ou d’autres à explorer lors de ce colloque – viendraient enrichir la formation initiale ? Comment formaliser les apports de ces disciplines pour agir sur la déstabilisation/modification/problématisation des représentations sur le métier d’enseignant, sur la (les) langue(s) enseignée(s) et, plus largement, sur le plurilinguisme et la construction d’un répertoire didactique plus ouvert à la pluralité ? Enfin, quel est l’apport des recherches dans ces domaines spécifiques sur la formation ?

2. Les compétences professionnelles requises pour pouvoir enseigner la (les) langue(s) et pour répondre à la diversification de l’activité professionnelle
Comment former aux nouveaux enjeux liés à l’évolution des contextes, des besoins et des publics ? Les méthodologies et les pratiques utilisées en formation sont-elles à renouveler ? Comment passer d’un profil d’expert en une seule langue à un profil moins figé à la fois d’enseignant d’une langue et de spécialiste dans l’enseignement des langues ? Dans quelle mesure la formation initiale peut-elle se mettre en place concrètement en cohérence avec les processus de formation tout au long de la vie ?

3. Le rôle de l’accompagnement et de l’évaluation en formation initiale
Quel est le rôle joué par les formateurs des futurs enseignants de langues étrangères dans la construction d’une compétence professionnelle ? Quels sont les moyens dont ils disposent pour évaluer cette compétence et, ces moyens, lorsqu’ils existent, suivent-ils l’évolution du concept même de professionnalisation ?

Ce colloque international se propose d’avancer la réflexion sur ces thématiques. Les débats entre participants permettront de présenter les dispositifs actuels de formation initiale/continue en fonction des théories/méthodologies de référence dont ces dispositifs se réclament et des situations/contextes dans lesquels ils ont été élaborés. Les moyens et les outils proposés dans les formations comme les stages, les journaux d’apprentissage, les mémoires professionnels, les auto-observations et observations/analyses des pratiques enseignantes, les journaux de formation, le Portfolio – seront également discutés et mis en lien avec les processus réflexifs dans le cadre de l’émergence d’une didactique professionnelle spécifique.

Ces axes, qui constituent les thématiques principales du colloque, seront envisagés du point de vue des
enseignants, des formateurs et des décideurs du domaine. L’accent sera mis sur les possibles interactions et
synergies entre les trois niveaux d’intervention ainsi que sur la transdisciplinarité des différentes disciplines
convoquées dans cette réflexion commune.

PROPOSITIONS DE COMMUNICATION ET CALENDRIER
Envoi des propositions de communication avant le 30 juin 2011 sous format .doc ou .rtf à l’adresse suivante :
monicavlad@yahoo.fr

Pour chaque proposition se présentera de la manière suivante :
  • sur la première page : titre de la proposition suivi de l’axe dans lequel elle pourra s’inscrire dans le colloque, nom, coordonnées (adresse postale et courriel) et affiliation professionnelle ;
  • sur la deuxième page : titre de la proposition, 4 à 5 mots clés et résumé anonyme de 400 mots maximum plus une bibliographie sélective (5 références).
Les propositions seront évaluées de façon anonyme par deux relecteurs issus du comité scientifique.
  • Retour de la décision du comité scientifique quant à l’acceptation ou non des propositions de communication: 30 juillet 2011.
  • Langues du colloque : français et anglais.
  • Durée prévue des présentations : 30 minutes (20 minutes suivies de 10 minutes pour les questions).
  • Publication des communications sélectionnées courant 2012 ; les détails seront donnés ultérieurement.

FORMAT DU COLLOQUE
Conférenciers invités :
S. BORG, School of Education, University of Leeds, Leeds, UK 
AMBRA-GINÉ, Université de Barcelone
M. KELLY, University of Southampton, UK
D.-L. SIMON, Université de Grenoble

Alternance de conférences plénières et de 2 sessions d’ateliers en parallèle.

COMITÉ D’ORGANISATION
Cécile Bruley, Mariella Causa, Mariela De Ferrari, Martine Derivry, Stéphanie Galligani, Véronique Laurens,
Eleni Papadopoulou, Sofia Stratilaki, Monica Vlad

COMITÉ SCIENTIFIQUE
I. ANDRADE, Université d’Aveiro (Portugal)
E. BULEA, Université de Genève (Suisse)
M. CAUSA, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3
C. CARLO, Université Paris 8 – Vincennes Saint-Denis
M. CAVALLI, ex IRRE-VDA (Italie)
J.-L. CHISS, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3
M. DERIVRY, Université Paris 6
J.-F. DE PIETRO, Institut de recherche et de documentation pédagogique (IRDP), Neuchâtel (Suisse)
P. DESMET, Université de Leuven (Belgique)
S. GALLIGANI, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3
S. GEROLIMICH, Université d’Udine (Italie)
A. HU, Université d’Hamburg (Allemagne)
D. HUOT, Université de Laval, Québec
D.-L. SIMON, Université de Grenoble
J.-P. NARCY-COMBES, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3
J. PALAU, Université de Barcelone (Espagne)
C. POLZIN-HAUMANN, Université de Sarrebruck (Allemagne)
C. SPRINGER, Université de Provence
D. VÉRONIQUE, Université de Provence
M. VLAD, Université de Costanta (Roumanie)

INSCRIPTIONS ET INFORMATIONS PRATIQUES

Les frais d’inscription sont de :
• 100 euros pour les participants/auditeurs
• 20 euros pour les étudiants sur présentation d’une pièce justificative
• gratuité pour les étudiants de l’Université Sorbonne Nouvelle sur présentation d’une pièce justificative.

Fiche d’inscription disponible prochainement sur le site du DILTEC de Paris 3 à l’adresse suivante :
www.univ-paris3.fr/diltec

Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου